Resources naturelles Canada

Défi À tout casser

Retour aux défis
challenge banner

Finalistes

Les finalistes du défi À tout casser! ont été annoncés.

Transcription

Robert Stephens (Broyeur à marteaux et à enclume) :

L’innovation minière est absolument cruciale pour la société. Beaucoup de gens oublient d’où viennent les minéraux qu’ils utilisent dans leur vie quotidienne. On ne peut pas les faire pousser, on doit les extraire du sol. Par conséquent, comme les gisements que nous exploitons sont de plus en plus profonds et difficiles à exploiter, nous avons absolument besoin d’innovation pour pouvoir produire les minéraux, les métaux et les matériaux dont dépend la société moderne. Le besoin d’innovation… Au fil des ans, nos camions sont devenus plus gros, nos broyeurs semi-autogènes sont devenus plus gros, nos cellules de flottation sont devenues plus grosses. Mais nous sommes rendus à un point où « plus gros » ne suffit plus. Nous devons faire preuve d’innovation et nous devons changer la technologie que nous utilisons, pas seulement utiliser de l’équipement de plus en plus gros. Par conséquent, les travaux d’innovation que nous réalisons par le biais du Conseil canadien de l’innovation minière et avec le soutien de programmes comme le défi À tout casser et le Programme de croissance propre nous donnent l’occasion de tester ces innovations et de les développer jusqu’à ce que les sociétés minières soient prêtes à les adopter et à les mettre en application.

Robert McIvor (Optimisation des cylindres de broyage à haute pression) :

Dans notre projet, nous allons étendre l’application du broyage haute pression au broyage fin, c’estàdire remplacer les broyeurs à boulets. Les broyeurs à boulets sont encore l’outil le plus couramment utilisé par l’industrie pour obtenir un produit suffisamment fin avant les procédés de séparation tels que la flottation, la séparation magnétique, la lixiviation et autres. Plus de la moitié de l’énergie totale utilisée pour le broyage est consommée par ces broyeurs à boulets. Nous croyons que nous pouvons les remplacer et réduire la consommation d’énergie d’environ la moitié en élargissant l’application du broyage haute pression.

Tracy Holmes (Chauffage ciblé des roches par micro-ondes) :

Comme le secteur minier consomme une si grande partie de l’énergie produite sur notre planète, je pense qu’il doit vraiment essayer de l’utiliser le plus efficacement possible pour améliorer les choses. Et il y a beaucoup à améliorer, alors je pense que nous devrions vraiment faire un effort de ce côté.

Cliff Edwards (Pulvérisation au CO2 transcriptique) :

Pour concevoir notre innovation, nous avons repensé les procédés de concassage et de broyage en partant des principes de base. Nous avons conçu un procédé qui consiste à imprégner la roche de CO2 supercritique, puis à utiliser le CO2 en cycle transcritique, le faisant passer de l’état supercritique à l’état subcritique, pour provoquer une dilatation de la roche par l’intérieur jusqu’à ce qu’elle se brise en explosant.

Philippe Gagnon (Intellicrush) :

Les technologies de broyage actuelles permettent déjà des gains significatifs au niveau du broyage. Il y en a toute une série qui ont été démontrées au cours des dernières années, et nous ce qu’on propose, c’est évidemment, avec cet outil-là, d’être capable d’intégrer ces technologies-là dans les circuits de broyage, ce qui va permettre vraiment d’aller chercher tous ces gains-là qui ont été proposés avec les différentes technologies. Plusieurs d’entre elles proposent des gains de 20, de 30, de 50 % au niveau de l’énergie consommée, donc en allant, vraiment, en allant chercher ces gains-là qui sont offerts par ces nouvelles technologies-là, bien on va pouvoir concevoir des circuits qui sont nettement plus efficaces pour l’industrie.

Erin Bobicki (Université de Toronto) :

La technologie CanMicro recourt principalement à trois mécanismes pour réduire l’énergie consommée pendant la comminution. En fait, on a combiné comminution assistée par micro-ondes et triage. Les deux premiers mécanismes qui réduisent la consommation d’énergie sont regroupés en un procédé – la fracturation assistée par micro-ondes. On réduit la compétence du minerai, en plus d’accroître la libération de minéraux. Le troisième mécanisme fait appel au triage du minerai et nous permet de réduire la quantité de minerai à broyer. Ces trois mécanismes combinés peuvent entraîner une réduction allant jusqu’à 70 % de l’énergie consommée pendant la comminution.

Finalists
Candidat Principal L’organisation Titre de la proposition
Erin Bobicki Université de Toronto Démonstration d'un procédé combiné de broyage et de triage assisté par micro-ondes pour réduire la consommation d'énergie dans le traitement des minéraux
Cliff Edwards Envisioning Labs Pulvérisation transcritique au CO2
Philippe Gagnon COREM IntelliCrush : Outils avancés d'intelligence artificielle pour concevoir des circuits de broyage éco-efficaces
Gillian Holcroft CCIM (Conseil canadien de l'innovation minière) CAHM - Une technologie de broyage déstabilisante
Tracy Holmes Jenike & Johanson Roches chauffées ciblées aux micro-ondes! Une réduction radicale de la consommation d'énergie lors de la comminution
Claude Gagnon COREM Développement et démonstration du broyage et de la nouvelle classification des RBHP

Demi-finalistes

Semi-Finalists
Candidat Principal L’organisation Titre de la proposition
Erin Bobicki Université de Toronto Démonstration d'un procédé combiné de broyage et de triage assisté par micro-ondes pour réduire la consommation d'énergie dans le traitement des minéraux
Hassine Bouafif CTRI (Centre technologique des résidus industriels) Nouvelle approche de comminution en continue par Hautes Puissances Pulsées (HPP)
Georgi Doundarov Magemi Mining Laser à haute puissance optique pour l'exploitation minière pour remplacer le forage, le sautage et la fragmentation
Cliff Edwards Envisioning Labs Pulvérisation transcritique au CO2
Philippe Gagnon COREM IntelliCrush : Outils avancés d'intelligence artificielle pour concevoir des circuits de broyage éco-efficaces
Gillian Holcroft CCIM (Conseil canadien de l'innovation minière) CAHM - Une technologie de broyage déstabilisante
Tracy Holmes Jenike & Johanson Roches chauffées ciblées aux micro-ondes! Une réduction radicale de la consommation d'énergie lors de la comminution
Saeed Karimifard Motion Metrics Contrôle de la dilution piloté par l'intelligence artificielle (optimisation de la mine à l'usine via la détection du minerai et l'imagerie 3D)
Claude Gagnon COREM Développement et démonstration du broyage et de la nouvelle classification des RBHP
Todd Parker Blue Spark Energy Fragmentation par impulsion
Mark Sherry iRing Élimination des exigences en matière de concassage et de broyage à l'aide de l'explosif pour créer la fragmentation requise
J. Lyall Workman Barr Engineering Réduction de la consommation d'énergie pour le broyage et du concassage de la roche

Détails du défi

Qui peut y participer?

  • Les organismes à but lucratif et non lucratif tels que les entreprises, les associations industrielles et les centres de recherche
  • Les organisations et groupes autochtones
  • Les établissements d’enseignement postsecondaire canadiens
  • Les particuliers et les petits innovateurs indépendants

Dates importantes

  • 15 janvier 2019: date limite pour s’inscrire
  • Mars 2019: présentez votre proposition à #DisruptMining
  • Mai 2019: annonce des six finalistes
  • 30 novembre 2020: date limite du dépôt des propositions finales
  • Mars 2021: annonce du grand gagnant

Prix

  • 10 000 $ pour chaque innovateur à petite échelle choisi parmi un maximum de douze (12) demi-finalistes dans le cadre du Défi, afin de l’aider à présenter ses idées au jury du défi.
  • Jusqu’à six finalistes recevront jusqu’à 800 000 $ chacun pour concevoir et tester leurs solutions techpropres.
  • Une somme de 5 millions de dollars sera remise à l’innovateur qui aura proposé la meilleure technologie de concassage et de broyage d’avant-garde sur le plan énergétique.