Agriculture et Agroalimentaire Canada

Défi de réduction du méthane agricole

Retour aux défis
challenge banner

Jury

Les jurys jouent un rôle important dans le processus de Défi pour évaluer et statuer sur les candidatures. Les membres du jury fourniront à AAC des évaluations réalisées de manière indépendante on en collaboration, fondées sur l’expérience et l’expertise de chaque membre ur le choix des lauréats pour chaque étape du Défi. Ces décisions seront prises à sa seule discrétion.

Les intérêts privés et les activités extérieures des membres sont préalablement déclarés et l'équipe accompagne les membres pour prévenir les situations qui pourraient donner lieu à un conflit d’intérêts réel, apparent ou potentiel pendant leur participation au jury.


Rencontrez le jury

Karen Beauchemin

Karen Beauchemin

Lethbridge, Alberta

Karen Beauchemin est une scientifique du gouvernement du Canada à la retraite et une autorité internationale en matière d’émissions de méthane et de nutrition des ruminants. Ses recherches contribuent à l’élaboration de techniques agricoles qui améliorent les méthodes d’élevage des bovins pour la viande et le lait, tout en réduisant les répercussions de l’élevage du bétail sur l’environnement. Les travaux de Karen et de ses collègues ont permis à Agriculture et Agroalimentaire Canada d’être reconnu comme un chef de file mondial dans la mesure des gaz à effet de serre et l’élaboration de stratégies visant à réduire les émissions provenant des activités agricoles, dont l’élevage du bétail.

Cedric MacLeod

Cedric MacLeaod

Fredericton, Nouveau-Brunswick

En tant qu’agriculteur, agrologue et expert-conseil, Cedric MacLeod a énormément contribué à faire progresser le secteur agricole du Canada sur le plan des pratiques de gestion des entreprises agricoles, et, plus précisément, à assurer un avenir aux jeunes agriculteurs canadiens. Cedric est directeur exécutif de l’Association canadienne pour les plantes fourragères et président des Éleveurs de bovins du NouveauBrunswick, en plus de diriger son entreprise d’experts-conseils en agroenvironnement, MacLeod Agronomics.

Cedric travaille de façon individuelle avec les producteurs, principalement sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre et sur des projets d’énergie renouvelable. Cedric travaille aussi sans relâche pour sensibiliser les agriculteurs aux pratiques de gestion bénéfiques (PGB) et pour accroître l’adoption des PGB dans les fermes canadiennes, en particulier chez les jeunes agriculteurs.

Jorge Daniel Taillant

Jorge Daniel Taillant

Montreal, Quebec

Jorge Daniel Taillant est actuellement le 10e directeur exécutif de la Commission de coopération environnementale de l’ACEUM nord américain. Dans le cadre de son travail, il promeut les mesures collaboratives visant à protéger l’environnement ainsi que les politiques ayant pour but d’accroître l’efficacité de l’action climatique. Jorge est un fervent défenseur de la responsabilisation des entreprises et de la protection de l’environnement et des droits de la personne sur la scène mondiale. Il a travaillé avec de nombreux acteurs, dont des agences de développement international comme la Banque mondiale, à titre de conseiller auprès des gouvernements, et des organisations de la société civile, en Amérique latine et ailleurs dans le monde. Jorge a réalisé des travaux d’envergure sur la protection des glaciers et du pergélisol, et il est le fondateur et l’ancien directeur du Center for Human Rights and Environment. Né en Argentine, il a grandi en Californie et vit maintenant à Montréal.

Hayden Montgomery

Hayden Montgomery

Montevideo, Uruguay

Hayden Montgomery est directeur du programme d’agriculture au Global Methane Hub – une alliance mondiale de plus de 20 grands mécènes engagés à réduire les émissions mondiales de méthane de plus de 30 % d’ici 2030. Avant, il était le représentant spécial de l’Alliance mondiale de recherche sur les gaz à effet de serre en agriculture. Il représentait 65 pays membres sur tous les forums internationaux et coordonnait la recherche entre les pays et les organismes partenaires. Avant cela, Hayden a agi à titre d’ambassadeur de la Nouvelle Zélande en Argentine, au Paraguay et en Uruguay, de 2013 à 2016.

Reynold Bergen

Reynold Bergen

Calgary, Alberta

Reynold Bergen, directeur scientifique, offre de l’expertise scientifique et industrielle au Conseil de recherche sur les bovins de boucherie et à la grappe scientifique de l’industrie de l’élevage bovin. Reynold collabore avec l’industrie pour déterminer les priorités en matière de recherche, examine les propositions de recherche et les rapports scientifiques, consulte régulièrement les experts de l’industrie et de la recherche. Reynold travaille aussi à recueillir et à fournir des renseignements pertinents fondés sur la recherche aux fins des communications de l’industrie, du public et du gouvernement sur des questions particulières.

Reynold a travaillé comme technicien, attaché de recherche et postdoctorant à l’Université de la Saskatchewan, à l’Université du Manitoba, à l’Université de Guelph et à AAC – Lethbridge, dans des domaines variés tels que : l’évaluation de bovins vivants et de carcasses de bovins; la physiologie des ruminants par temps froid; la génétique; le comportement alimentaire. Reynold travaille également dans le domaine du transfert de technologie et de la vulgarisation avec le gouvernement et l’industrie privée.

Nathalie Côté

Nathalie Côté

Beloeil, Québec

Nathalie Côté est directrice des affaires agronomiques pour Les Producteurs de bovins du Québec. Elle a occupé différentes postes aux Producteurs de bovins du Québec dans les dossiers de programme de qualité, bien-être et santé animale ainsi qu’en environnement. Depuis 2001, elle suit les dossiers portant sur l’environnement et s’est particulièrement intéressée aux impacts des changements climatiques et les émissions de gaz à effet de serre en production bovine depuis 2020. Elle est aussi membre du comité de gestion du Beef Cattle Research Council (BCRC) et participe à l’analyse de projets de recherche en production bovine au Canada soumis pour financement auprès de cet organisme.

Christine Baes

Christine Baes

Maryhill, Ontario

Christine Baes est professeure titulaire de la Chaire de recherche du Canada en génomique du bétail et présidente d’un département à la Chaire de recherche en biosciences animales de l’Université de Guelph. Elle dirige un vaste programme de recherche (plus de 25 M$) qui vise divers domaines de la sélection durable, dont la réduction des émissions de méthane entérique provenant des ruminants par la nutrition et la génomique. Christine participe à différents projets d’envergure liés à la sélection des animaux d’élevage (porcs, chevaux, vaches laitières, chèvres, animaux de compagnie), et, avec son équipe, elle s’efforce de combler l’écart entre la recherche de pointe et l’application pratique des nouvelles connaissances. Elle possède des connaissances étendues en génétique quantitative, en génomique statistique et en évaluation génétique et génomique des animaux d’élevage.

Dans ses temps libres, Christine dirige une petite ferme en banlieue de Maryhill.

Joy Agnew

Joy Agnew

Olds, Alberta

Joy Agnew possède plus de 10 ans d’expérience en gestion de programmes de recherche. À titre de vice présidente, Recherche au collège Olds, elle supervise les activités de recherche portant sur les cultures, le bétail, la gérance environnementale et l’agriculture intelligente, tout en dirigeant les activités du collège sur l’innovation et l’entrepreneuriat, les exploitations agricoles intelligentes, ainsi que le programme de sélection de l’orge et du triticale, à Lacombe. Joy joue également un rôle de premier plan dans le développement de l’agroécosystème intelligent du collège Olds : elle réunit les programmes académiques, la recherche appliquée, les partenariats stratégiques, les exploitations agricoles intelligentes, ainsi que les activités de communication et de vulgarisation, afin d’aider le collège à devenir chef de file dans le domaine de l’agriculture intelligente.

Erin Durrell

Erin Durrell

Quesnel, Colombie-Britannique

PDG, industrie du bœuf et experte conseil principale

Erin Durrell est entrepreneure, propriétaire/partenaire de ranch et experte conseil. Elle a grandi sur un ranch familial multigénérationnel et a consacré sa vie à l’industrie du bœuf et au secteur agricole canadien. Erin est d’ascendance mixte, soit d’Europe et des Premières Nations; elle est membre de la Première Nation Esk’etemc du centre de la Colombie Britannique (C. B.). Erin a occupé des rôles de dirigeante et de conseillère pendant 15 ans, faisant progresser l’industrie du bœuf sur les plans de la durabilité, de la stratégie et de l’élaboration de politiques. En tant qu’experte conseil en développement et en gestion d’entreprise, elle souhaite ardemment créer des possibilités de collaboration entre de multiples intervenants et favoriser l’innovation et la viabilité à long terme dans le cadre d’initiatives des agroentreprises liées à l’agriculture, à la production alimentaire, à la sécurité alimentaire des Premières Nations et à la commercialisation, tout en restant axée sur la diversité de l’écosystème et la durabilité environnementale. Erin a exercé plusieurs rôles, notamment à la table ronde canadienne sur le bœuf durable, ainsi qu’au sein du conseil d’administration de la BC Cattlemen’s Association, du comité national de gestion pour le programme « Verified Beef Production Plus », du comité consultatif agricole de North Cariboo et du comité directeur de la restauration des écosystèmes de Cariboo Chilcotin pour le Conseil du bassin du Fraser. Erin a aussi participé à de nombreux autres comités et conseils d’administration locaux et nationaux, et elle est membre du Grasslands Conservation Council de la C. B.

Mara Shaw

Mara Shaw

Kingston, Ontario

Mara Shaw est directrice exécutive de l’Union nationale des fermiers. Elle détient une maîtrise ès sciences en génie de l’environnement du California Institute of Technology et un baccalauréat spécialisé en chimie de l’Université de l’Illinois, Champaign-Urbana. Mara était directrice exécutive de Loving Spoonful, à Kingston, avant quoi elle a géré l’interface entre l’agriculture, le développement et l’environnement, en tant que coordonnatrice de la gestion des bassins hydrographiques pour l’Office de protection de la nature de la région de Cataraqui.

Détails du Défi

Qui peut présenter une demande?

  • Entreprises ou autres organisations à but lucratif incorporées au Canada;
  • Organisations à but non lucratif enregistrées au Canada;
  • Producteurs et organisations et associations de producteurs situés au Canada;
  • Les particuliers, organisations ou groupes autochtones (Premières Nations, Métis, Inuits) situés au Canada;
  • Établissements d’enseignement postsecondaire et universitaire situés au Canada;
  • Personnes ou groupes de personnes situés au Canada;
  • Collaborations entre deux catégories de candidats susmentionnées ou plus et des parties internationales.

Prix

  • 250 000 $
    On sélectionnera un maximum de 20 demi-finalistes qui recevront jusqu’à 250 000 $ chacun pour développer une technologie, une pratique ou un processus visant à réduire les émissions de méthane entérique.
  • 500 000 $
    On sélectionnera un maximum de 10 finalistes, ceux qui présenteront les meilleures solutions, qui recevront jusqu’à 500 000 $ chacun pour tester leur solution en collaboration avec ceux qui en seront les utilisateurs finaux.
  • 1 000 000$
    Un maximum de deux prix allant jusqu’à 1 million de dollars seront remis aux innovateurs qui auront le mieux démontré que leur solution peut être appliquée à grande échelle.

Dates importantes de l'étape 1A

  • 14 novembre 2023
    La période de soumission en ligne s'ouvre
  • 7 février 2024
    Date limite de soumission
  • Été 2024
    Sélection d’un maximum de 20 demi-finalistes

AAC cherche à promouvoir des pratiques, des technologies et des processus innovants, évolutifs et économiquement viables qui contribuent à la réduction nette des émissions de méthane entérique produites par l’industrie bovine.

Postulez maintenant !