Services aux Autochtones Canada

Initiative d'innovation pour la construction de logements dans les communautés autochtones

Retour aux défis
challenge banner

Innovateurs sélectionnés

Au cours de la période de l’Accélérateur, les 24 innovateurs autochtones sélectionnés consacreront jusqu’à 18 mois à travailler avec des experts afin de peaufiner leurs idées. Les innovateurs qui réussissent la période de l’Accélérateur et parviennent à démontrer que leur proposition est prête à être mise en œuvre passeront à la deuxième étape de la sélection.

Yukon

  • Nelson Lepine de Carcross/Tagish Management Corporation (Carcross, Yukon) travaillera avec 14 collectivités des Premières Nations pour mettre sur pied une usine de fabrication de bâtiments préfabriqués innovatrice. L’usine répondra aux besoins de logement en appuyant la formation, l’innovation, la fabrication et la production. Le projet sera élaboré en étroite collaboration avec Yukon College afin de maximiser les possibilités d’apprentissage dans les domaines du logement et de la recherche et du développement dans le Nord. Domaine d’intérêt : utilisation de la résidence pour l’autonomisation, le renforcement des capacités et le soutien aux entreprises locales dans les logements autochtones

Territoires du Nord-Ouest

  • James Caesar de K’asho Gotine Housing Society (Fort Good Hope, Territoires du Nord-Ouest) concevra et élaborera un programme d’éducation sur l’entretien et la réparation des maisons ainsi qu’un modèle novateur pour l’achat de matériaux de logement. Cette idée novatrice permettra aux gens de métier qualifiés de la région d’acquérir une expérience pratique et de surmonter les obstacles à l’accès au matériel de logement. Domaine d’intérêt : utilisation de la résidence pour l’autonomisation, le renforcement des capacités et le soutien aux entreprises locales dans les logements autochtones

Nunavut

  • Chelsea Singoorie bénéficiera d’une aide pour élaborer un programme d’apprentissage en construction à l’intention des jeunes adultes afin d’appuyer le projet Qaggiq, en Cambrige Bay, au Nunavut, une idée de construire de petites maisons autour d’un lieu de rassemblement communautaire pour remédier au surpeuplement et à la situation des itinérantsDomaine d’intérêt : utilisation de la résidence pour l’autonomisation, le renforcement des capacités et le soutien aux entreprises locales dans les logements autochtones

Colombie-Britannique

  • Lucy Gagnon de la Première Nation de Witset (Moricetown, Colombie-Britannique) obtiendra du soutien pour développer son idée de la mise sur pied d’un pavillon de ressourcement et d’une résidence pour les jeunes autochtones âgés entre 12 et 18 ans. L’auberge intégrera une approche autochtone pour la réhabilitation des jeunes autochtones, comprenant des cercles de discussion, le soutien des aînés, des huttes de sudation avec du foin d’odeur et des activités culturelles et de plein air en milieu sauvage sur la terre ferme. Il inclura également un volet d’entreprise sociale – le jardinage comme forme de thérapie, mais aussi comme source de nourriture pour les résidents du pavillon. Domaine d’intérêt : soutien aux populations vulnérables.
  • Carrigan Tallio de la Nation Nuxalk (Bella Coola, Colombie-Britannique) recevra du soutien pour concevoir un village pour les aînés, une communauté d’habitation axée sur la famille qui favorise la vie entre générations, des espaces communautaires flexibles ainsi que l’art traditionnel, la culture et le paysage naturel dans la conception. L’idée s’éloigne du logement nucléaire occidental et met en avant les pratiques communautaires utilisées par les modes de vie ancestraux des Nuxalkmc. Domaine d’intérêt : styles et techniques de construction traditionnels des Premières Nations, des Inuits ou de la Nation métisse
  • Blair Bellerose de Lu'ma Native Housing Society (Vancouver, Colombie-Britannique) bénéficiera de l’aide pour construire un complexe de logements abordables à usage mixte dirigé et appartenant à des autochtones pour la communauté autochtone du Downtown Eastside de Vancouver. Le complexe comprend un centre de guérison, un centre d’alimentation, un centre de santé et de bien-être, des logements subventionnés pour adultes et des logements locatifs abordables pour les familles à faible revenu. Le complexe intégrera des éléments culturels tels que la forme de la maison longue avec un motif de couverture salish du littoral élaboré par des artistes autochtones locaux. Domaine d’intérêt : création d’espaces urbains culturellement inspirés pour les Premières Nations, les Inuits et la Nation métisse
  • Le chef Gordon Planes des Centres pour le développement durable des collectivités autochtones: (Nation T'Sou-ke), Nation ʔaq̓am, Nation Tseycum Nation), Eli Enns (Nation Tla-o-qui-aht, Sooke, Cranbrook et Saanich, Colombie-Britannique) obtiendront du financement pour construire des logements pour une population qui vieillit afin de leur éviter de devoir quitter leur collectivité en vieillissant. Cette idée novatrice vise également à renforcer les capacités et à autonomiser les membres de la communauté par l’élaboration d’un programme de formation avec des partenaires universitaires et techniques. Domaine d’intérêt : utilisation de la résidence pour l’autonomisation, le renforcement des capacités et le soutien aux entreprises locales

Alberta

  • Katie Rabbit-Young Pine de Changing Horses NPF Society (Tribu des Blood, Kainai, territoire visé par le Traité nº 7, Sud de l’Alberta) recevra de l’aide pour concevoir et aménager un complexe de logements avec services de soutien comprenant des maisons individuelles placées autour d’un lieu de rassemblement central. Le complexe comprendra un centre communautaire pour fournir des services de réduction des méfaits et un tipi pour les cérémonies et les enseignements culturels qui répondent aux besoins thérapeutiques des membres de la communauté. Le projet adoptera une approche axée sur le logement d’abord en utilisant les enseignements culturels des Pieds-Noirs pour bâtir et renforcer la collectivité et en favoriser la guérison. Domaine d’intérêt : soutien aux populations vulnérables.
  • Natoshia Bastien de la Première Nation de Whitefish Lake (Standoff, Alberta) bénéficiera de l’aide pour mettre sur pied une société d’aménagement domiciliaire et une société hypothécaire appartenant à la bande qui permettront à la nation de financer la conception et la construction de maisons sur son territoire. Cette idée appuiera la vision de la collectivité en matière d’autosuffisance et de viabilité économique et aidera à retenir les jeunes générations dans la collectivité en leur offrant des options de logement. Domaine d’intérêt : utilisation de la résidence pour l’autonomisation, le renforcement des capacités et le soutien aux entreprises locales.
  • Rodrick Saddleback de la Nation crie de Samson (Maskwacis,Alberta) bénéficiera de l’aide pour développer un prototype de maison multigénérationnelle comprenant un espace de vie autonome pour les aînés et un espace communautaire pour soutenir des cérémonies et des pratiques spirituelles. Ce type de dessin cherche à maximiser l’efficacité énergétique en intégrant l’énergie solaire et à prolonger la durée de vie de la maison en sélectionnant des matériaux durables tels que les murs en béton de chanvre. Domaine d’intérêt : styles et techniques de construction traditionnels des Premières Nations, des Inuits ou de la Nation métisse.

Saskatchewan

  • Cynthia Desjarlais de la Première Nation Muskowekwan (territoire visé par le Traité nº 4, Saskatchewan) recevra une aide pour mettre sur pied un centre de guérison et de mieux-être pour les familles touchées par un traumatisme intergénérationnel. Cette idée créera un environnement où les familles des Premières Nations pourront rester ensemble et guérir grâce à une approche adaptée à leur culture. Domaine d’intérêt : soutien aux populations vulnérables
  • Kelly Pruden de The Central Urban Métis Federation Inc. (Saskatoon, Saskatchewan) recevra une aide pour mettre sur pied une résidence pour aînés adaptée à leur culture et offrant un soutien global en matière de santé et de culture. La résidence permettra aux aînés métis de vivre de façon autonome dans un milieu qui offre des services pour relever les défis liés à l’âge. Domaine d’intérêt : soutien aux populations vulnérables
  • Tavia Laliberte de Saskatchewan Indian Institute of Technologies (Saskatchewan) bénéficiera d’une aide pour concevoir et aménager un complexe à logements multiples à Saskatoon ou à Regina afin d’offrir un logement loin du foyer et des espaces de vie sûrs et culturellement pertinents aux étudiants autochtones qui suivent des cours à Saskatchewan Indian Institute of Technologies et de leur fournir un soutien culturel global. La conception comprendra des matériaux novateurs, durables et écoénergétiques. Domaine d’intérêt : création d’espaces urbains culturellement inspirés pour les Premières Nations, les Inuits et la Nation métisse

Manitoba

  • Brad Boudreau de The Manitoba Metis Federation obtiendra du financement pour construire un complexe d’habitation destiné à accueillir temporairement les citoyens métis qui se rendent à Winnipeg pour avoir accès aux soins de santé. Le complexe aura la capacité d’accueillir simultanément plusieurs familles dans des pièces d’habitation privées en partageant une cuisine et d’autres espaces de vie communs. Domaine d’intérêt : soutien aux populations vulnérables
  • Natasha Spence de la Nation crie d’Opaskwayak (territoire visé par le Traité nº 5, Manitoba) bénéficiera de l’aide pour la conception d’un « cœur technique universel » destiné aux maisons locales et d’une usine pour les produire. L’idée novatrice d’un « cœur technique universel » permettrait de regrouper tous les éléments de chauffage, de ventilation, de plomberie et d’électricité des maisons. Domaine d’intérêt : soutien aux populations vulnérables
  • Mona Buors de The Manitoba Metis Federation recevra du soutien pour mettre sur pied un centre de transition urbain culturellement sécuritaire afin de desservir les jeunes métis qui ne bénéficient pas du programme des Services à l’enfance et à la famille des Premières Nations. Le projet prévoit un complexe de style-dortoir avec des chambres individuelles, une buanderie et une cuisine communes, une salle à manger et un espace de vie. Des services de soutien complets seront offerts pour aider les jeunes à se remettre d’un traumatisme, à renouer avec la culture et à faire la transition vers une vie autonome. Domaine d’intérêt : soutien aux populations vulnérables

Ontario

  • Patti Pettigrew de la Thunder Woman Healing Lodge Society (Toronto, Ontario) obtiendra de l’aide pour faire avancer la conception et le développement du Thunder Woman Healing Lodge, un complexe qui offrira des services en consultation psychologique, du soutien et des logements à long terme aux femmes en transition entre un établissement correctionnel et la collectivité. Domaine d’intérêt : soutien aux populations vulnérables
  • Kim Sigurdson de l’autorité sanitaire de la Première Nation de Pikangikum – en partenariat avec Indigenous Innovations Corporation (Ontario) recevra un appui pour la conception et le développement de son « village communautaire sécuritaire ». L’idée vise à fournir des logements transitoires et d’urgence sûrs ainsi qu’un soutien professionnel et culturellement adapté aux membres de la communauté qui fuient la violence. Domaine d’intérêt : soutien aux populations vulnérables
  • David L. Flood de Wahkohtowin Development General Partnership Incorporated (Chapleau, Ontario) recevra du soutien pour développer son idée d’une chaine logistique « de l’arbre à la maison » qui utilise des ressources et des travailleurs locaux pour combler les besoins locaux et des besoins en logement grâce à des maisons adaptées, écoénergétiques et conçues sur mesure. Le projet permettra de concevoir des maisons sur mesure grâce à un partenariat avec Boreal Products et Hornepayne Lumber. Les maisons seront construites à l’aide de la technologie « thermo-log ». Domaine d’intérêt : utilisation de la résidence pour l’autonomisation, le renforcement des capacités et le soutien aux entreprises locales
  • Kathy Fortin de North Bay Indigenous Friendship Centre (North Bay Ontario) obtiendra du soutien pour développer son idée d’un « village Suswin ». En ojibwa, le mot « suswin » signifie « nid », et le village offrira une solution de logement sécuritaire, accessible et digne aux membres des communautés autochtones qui sont prêts à quitter le système de refuges d’urgence. Le village Suswin leur fournira un logement stable et les services de soutien personnalisés nécessaires pour trouver un logement permanent, un emploi ainsi que du succès et une stabilité à long terme dans la communauté. Domaine d’intérêt : soutien aux populations vulnérables
  • Indigenous Clean Energy Social Enterprise recevra un appui pour une idée novatrice visant à transformer la façon dont les maisons sont construites dans les collectivités de Fisihing Lake Métis Settlement (Alberta), de la bande indienne de Red Rock (Ontario) et des nouvelles terres d’Animbiigoo Zaagi'igan Anishinaabek (Ontario) pour qu’elles soient saines, efficaces sur le plan énergétique, adaptées à la culture et durables. lLes expériences seront partagées dans le cadre de l’initiative plus vaste Bringing it Home. Cette idée est axée sur trois résultats clés: des normes de construction à haute efficacité, de la formation dans les domaines de la construction et des métiers, et de l’habitation. Domaine d’intérêt : efficacité et indépendance énergétiques

Québec

  • Dennis Nicholas de Waseskun Healing Community (Saint-Alphonse-Rodriguez, Québec) recevra de l’aide pour aménager un nouveau complexe d’habitation pour accueillir les hommes autochtones âgés qui sont transférés d’un établissement correctionnel à un autre et pour leur fournir des services complets afin de faciliter leur transition vers la vie communautaire. Domaine d’intérêt : soutien aux populations vulnérables
  • Vanessa Pien de la Nation naskapie de Kawawachikamach (Québec) bénéficiera du soutien pour développer son idée d’un bâtiment à usage mixte qui combine des usages résidentiels et commerciaux avec le rez-de-chaussée réservé aux entreprises locales et le deuxième étage pour des petits appartements destinés aux jeunes ou des parents seuls. Domaine d’intérêt : utilisation de la résidence pour l’autonomisation, le renforcement des capacités et le soutien aux entreprises locales

Atlantique

  • Chris Jadis de la Première Nation Abegweit (Réserve Scotchfort, Île-du-Prince-Édouard) recevra de l'aide pour la conception et la construction d'un complexe de maisons solaires passives à unités multiples pour jeunes adultes célibataires et trois ou quatre familles. La construction vise à soutenir l'indépendance énergétique et à incorporer l'efficacité énergétique afin de minimiser les coûts énergétiques. L'idée vise à faire certifier le complexe pour qu'il réponde aux normes canadiennes en matière de maisons passives. Domaine d’intérêt : efficacité et indépendance énergétiques

Détails de l'initiative

Qui peut soumettre une demande :

  • les personnes de descendance d’une Première Nation, inuite ou métisse;
  • les représentants autochtones d’un gouvernement de Premières Nations, inuit ou métis;
  • les représentants autochtones d’une entité du secteur privé et d’une organisation à but non lucratif détenue ou exploitée par des Premières Nations, des Inuits ou la Nation métisse.

Dates clés :

  • Lancement : 11 avril 2019
  • Première étape de sélection : Automne 2019
  • 24 candidats sélectionnés pour l’Accélérateur : Décembre 2019
  • Début de la phase de l’Accélérateur : Janvier 2020
  • Sélection de deuxième étape : Début du printemps 2020
  • Mise en œuvre du projet : 2020-2023

Financement :

  • Période de l’Accélérateur : jusqu’à 24 candidats recevront un financement et des services de soutien d’une valeur maximale de 350 000 $
  • Période de mise en œuvre du projet : 15 à 24 projets qui complètent avec succès la période d’Accélérateur passeront à la deuxième étape de sélection et pourraient recevoir jusqu’à 2 millions de dollars par projet