Rapport de synthèseQuelle est l’efficacité des défis? Résultats des sondages sur les défis d’Impact Canada

Dessin en 3D d'une personnage de jeu vidéo en train de monter des escaliers

1. Résumé

Depuis 2017, Impact Canada s’associe à des partenaires fédéraux pour tirer parti des défis comme outil de financement innovant pour aider à résoudre des problèmes complexes pour les Canadiens. Les défis d’Impact Canada sont des concours axés sur les résultats qui utilisent des incitatifs financiers et autres pour encourager les innovateurs à orienter leurs talents vers la recherche de solutions à des problèmes précis.

Depuis l’introduction des défis comme outil dans la boîte à outils du gouvernement du Canada, Impact Canada travaille à mesurer leur impact, ainsi qu’à améliorer la façon dont ils sont conçus et mis en œuvre. Impact Canada, par l’intermédiaire de son Centre d’expertise, a également fourni une assistance technique aux ministères et organismes fédéraux intéressés par l’organisation de défis.

Ce rapport de synthèse se concentre sur un champ d’enquête qu’Impact Canada utilise pour mesurer l’impact des défis : les sondages. En mars et avril 2022, Impact Canada a lancé une série de sondages ciblant trois types de publics : (1) sondage auprès des ministères, (2) sondage auprès des membres du jury, et (3) sondage auprès des candidats au défis.


2. À propos d’Impact Canada

Impact Canada fait partie d’un ensemble exhaustif d’initiatives lancées par le gouvernement du Canada en 2017 visant à résoudre des problèmes politiques complexes en utilisant le concept des prix et défis, des modèles de rémunération à la réussite et des modèles fondés sur le comportement. Impact Canada permet d’utiliser les prix et défis à condition d’observer un ensemble de modalités souples concernant les subventions et les contributions afin d’établir un lien entre le financement et les résultats obtenus et de financer des évaluations rigoureuses fondées sur la recherche.

L’Unité de l’impact et de l’innovation du Bureau du Conseil privé aide les ministères à élaborer des possibilités de financement novatrices qui réunissent les meilleures idées et les plus brillants talents, et qui récompensent les organisations et les personnes qui produisent des résultats très positifs pour les Canadiens.


3. Méthodologie : sondages

Depuis le lancement de la première série de défis à Impact Canada, notre équipe a élaboré un cadre pour mesurer et évaluer l’impact des défis. Guidé par un modèle logique clair, qui présente les résultats que nous cherchons à atteindre au moyen des défis, Impact Canada a utilisé de multiples champs d’enquête pour comprendre les résultats à court, moyen et long terme des défis. Pour un aperçu des différentes méthodes et approches de recherche que nous avons utilisées pour mesurer l’impact, lisez un récent billet de blog de Kiran Toor. En bref, nous avons opérationnalisé à la fois la recherche quantitative avec Statistique Canada, et la recherche qualitative, y compris les études de cas, les sondages et les analyses des réseaux sociaux.

Dans ce billet de blogue, je me concentrerai sur un champ d’enquête qu’Impact Canada utilise pour mesurer l’impact des défis. En mars et avril 2022, Impact Canada a lancé une série de sondages ciblant trois types de publics :

  1. Sondage auprès des ministères : Plus de 140 employés du gouvernement du Canada provenant de ministères mettant en œuvre des défis avec Impact Canada.
  2. Sondage auprès des membres du jury : Plus de 300 experts qui ont examiné et évalué les demandes de défis et recommandé des solutions à financer. La plupart des défis d’Impact Canada font appel à un jury externe composé d’experts qui apportent une diversité d’expériences et de perspectives au processus d’évaluation. Pour en savoir plus sur les jurys des défis, lisez ce billet de blogue (en anglais).
  3. Sondage auprès des candidats au défis : Plus de 2 500 candidats au défis, y compris les candidats non retenus et ceux qui ont progressé dans les défis.

Pour d’autres raisons opérationnelles, nous avons administré nos sondages avec des délais de réponse plus courts (la collecte des données a eu lieu entre le 24 mars et le 1er avril 2022), ce qui peut expliquer le taux de réponse plus faible dans certaines catégories (entre 17 et 33 %).


4. Résultats : ce que nous avons appris jusqu'à présent

Dans l’ensemble, les résultats des sondages démontrent que le modèle des défis d’Impact Canada est une approche stratégique efficace pour réaliser les priorités du gouvernement, la plupart des répondants reconnaissant que les défis donnent les résultats escomptés.

Les défis sont-ils considérés comme appropriés pour traiter le domaine problématique ?

Ainsi, 66 % des répondants des jurys et 64 % des répondants des ministères ont indiqué qu’un défi constituait un mécanisme approprié pour résoudre le problème dans une très large ou large mesure. Et seulement 2 % des répondants des jurys et 8 % des répondants des ministères ont indiqué qu’un défi constituait un mécanisme peu ou pas du tout efficace pour résoudre le problème. Cette grande proportion de répondants confirmant que l’utilisation d’un défi était appropriée pour résoudre le problème est une bonne indication de l’utilité des défis comme outil dans la boîte à outils du gouvernement du Canada pour résoudre des problèmes complexes.

Figure 1. À votre avis, l’utilisation d’un défi était-elle appropriée pour résoudre le problème? [Sondage auprès des partenaires départementaux (n=47) et des membres du jury (n=93)]

 
  • Figure - Text description

    Table 1. À votre avis, l’utilisation d’un défi était-elle appropriée pour résoudre le problème? [Sondage auprès des partenaires départementaux (n=47) et des membres du jury (n=93)]

     

"Ce premier défi d’Impact a été extraordinaire pour notre organisme, car il nous a permis de montrer l’adoption d’approches innovantes, d’attirer l’attention au niveau national et de générer des solutions en dehors de notre communauté habituelle."

- Exemple de commentaires des partenaires ministériels sur l’utilisation des défis

Les défis répondent-ils aux besoins des innovateurs canadiens?

Alors que les répondants ministériels étaient d’avis que les défis d’Impact Canada atteignent les objectifs fixés, les candidats au défis et les membres du jury avaient des opinions encore plus positives que les ministères du GC. C’est une indication que les défis répondent plus étroitement aux besoins des Canadiens que ne l’avaient prévu les ministères.

Par exemple, les candidats et les membres du jury ont accordé une plus grande valeur au rôle des défis dans la sensibilisation, la création de solutions innovantes, l’amélioration des compétences des personnes en mesure de trouver des solutions, l’augmentation des investissements et l’obtention de résultats à long terme.

Figure 2. À votre avis, dans quelle mesure le Défi a-t-il contribué aux résultats suivants : [Partenaires ministériels ; n=47]

 
  • Figure - Text description

    Table 2. À votre avis, dans quelle mesure le Défi a-t-il contribué aux résultats suivants : [Partenaires ministériels ; n=47]

     

Les membres du jury ont également accordé une plus grande importance à l’amélioration de l’évaluation des demandes, à l’alignement des décisions de financement sur les besoins de l’industrie, à l’augmentation de la transparence et à la démocratisation des décisions de financement.

Figure 3. À votre avis, dans quelle mesure le Défi a-t-il contribué aux résultats suivants : [Membres du jury; n=93]

 
  • Figure - Text description

    Table 3. À votre avis, dans quelle mesure le Défi a-t-il contribué aux résultats suivants : [Membres du jury; n=93]

     

Figure 4. À votre avis, dans quelle mesure le Défi a-t-il contribué aux résultats suivants : [Candidats; n=426]

 
  • Figure - Text description

    Table 4. À votre avis, dans quelle mesure le Défi a-t-il contribué aux résultats suivants : [Demandeurs; n=426]

     

Qui participe aux défis? Et pourquoi?

Les résultats des sondages montrent que les défis réussissent à attirer de nouveaux talents et à mobiliser des acteurs non traditionnels, avec des proportions supérieures à la moyenne de jeunes, de femmes et de minorités qui présentent une demande de défi. Par exemple, les jeunes (35 ans ou moins) représentaient près d’un cinquième des candidats au défi, les femmes près d’un quart, les entrepreneurs issus de minorités visibles ou de groupes autochtones près de 40 %, et les entrepreneurs en situation de handicap (p. ex. physique, mental ou autre état pathologique à long terme) 7 % des candidats.

Il est prouvé que les défis d’Impact Canada ont contribué à mobiliser de nouveaux talents pour résoudre des problèmes complexes; des talents qui n’auraient peut-être pas été mobilisés autrement. Près d’un quart (23 %) des candidats ont indiqué que le défi était la seule motivation pour travailler sur le problème précis et près de la moitié (48 %) des répondants ont indiqué que le défi les a motivés à travailler sur le problème dans une large mesure.

Figure 5. Dans quelle mesure le défi vous a-t-il motivé à travailler sur ce problème précis? [Candidats; n=426]

 
  • Figure - Text description

    Table 5. Dans quelle mesure le défi vous a-t-il motivé à travailler sur ce problème précis? [Demandeurs; n=426]

     

Parmi les candidats, 16 % avaient une connaissance minimale ou nulle du problème avant le lancement du défi.

Figure 6. Avant le lancement de ce défi, dans quelle mesure connaissiez-vous le problème du défi?

 
  • Figure - Text description

    Table 6. Avant le lancement de ce défi, dans quelle mesure connaissiez-vous le problème du défi?

     

En ce qui concerne le secteur/domaine, 19 % travaillaient dans un secteur différent de celui du problème, 18 % ont élaboré leurs solutions après le lancement du défi.

Figure 7. Avant le lancement de ce défi, travailliez-vous dans le même secteur/domaine que celui concerné par le défi?

 
  • Figure - Text description

    Table 7. Avant le lancement de ce défi, travailliez-vous dans le même secteur/domaine que celui concerné par le défi?

     

En outre, 18 % ont élaboré leurs solutions après le lancement du défi.

Figure 8. Avant le lancement de ce défi, travailliez-vous à l’élaboration de votre solution proposée?

 
  • Figure - Text description

    Table 8. Avant le lancement de ce défi, travailliez-vous à l’élaboration de votre solution proposée?

     

Pour les candidats qui travaillaient sur leurs solutions avant le défi, 72 % ont admis avoir apporté des améliorations et des modifications à leur solution pour présenter une demande de défi.

Figure 9. Avez-vous apporté des modifications ou des améliorations à votre solution afin de pouvoir participer à ce défi?

 
  • Figure - Text description

    Table 9. Avez-vous apporté des modifications ou des améliorations à votre solution afin de pouvoir participer à ce défi?

     

Qui présente une demande de défi?

Il existe un large éventail de candidats au défis d’Impact Canada. Au moment de la demande, environ la moitié seulement (52 %) sont des entreprises et plus d’un cinquième (22 %) sont des organismes sans but lucratif. Moins d’un cinquième (18 %) sont des particuliers ou des groupes de particuliers, dont beaucoup finissent par se constituer en sociétés ou en organismes sans but lucratif. Les candidats comprennent également des établissements universitaires (4 %), des groupes autochtones (3 %) et des organisations gouvernementales (1 %, principalement des municipalités souhaitant participer au défi des villes intelligentes).

Plus des deux tiers (69 %) n’ont jamais fait de demande de financement gouvernemental auparavant, ce qui fait que les défis d’Impact Canada sont leur première occasion de chercher un soutien financier gouvernemental pour leur travail.

Figure 10. En dehors des défis d’Impact Canada, avez-vous déjà déposé une demande pour un programme de subvention ou de contribution du gouvernement du Canada?

 
  • Figure - Text description

    Table 10. En dehors des défis d’Impact Canada, avez-vous déjà déposé une demande pour un programme de subvention ou de contribution du gouvernement du Canada?

     

La majorité (89 %) des candidats au défis d’Impact Canada sont considérés comme des petites entreprises (définies par Industrie Canada comme ayant moins de 100 employés) et la moitié (50 %) ont moins de 10 employés. Seuls 4 % des candidats sont des grandes entreprises (plus de 500 employés).

Figure 11. Quelle est la taille de votre organisation? [Candidats; n=426]

 
  • Figure - Text description

    Table 11. Quelle est la taille de votre organisation? [Demandeurs; n=426]

     

La plupart des candidats sont également des organisations récemment établies. Plus de la moitié (52 %) ont été créées moins de 5 ans avant le lancement du défi et un dixième (11 %) ont été créées après le lancement du défi (c.-à-d. que les organisations ont été constituées en société pour participer au défi).

Figure 12. Quand votre organisation a-t-elle été établie?

 
  • Figure - Text description

    Table 12. Quand votre organisation a-t-elle été établie?

     

Qu’est-ce qui motive les candidats?

Les candidats au défis sont davantage motivés par le travail sur le problème du défi que par la récompense financière. Les candidats retenus, en particulier, étaient plus susceptibles d’apprécier le soutien non financier associé aux défis (p. ex. les partenariats, l’accès aux experts, le mentorat et le développement des compétences).

Figure 13. Indiquez dans quelle mesure les facteurs suivants ont été importants pour vous pousser à participer au défi.

 
  • Figure - Text description

    Table 13. Indiquez dans quelle mesure les facteurs suivants ont été importants pour vous pousser à participer au défi.

     

5. Prochaines étapes?

La réalisation d’un sondage était non seulement un moyen efficace de recueillir de l’information là où il existe des lacunes dans les données aux fins de mesure de l’impact, mais il était également utile d’obtenir des commentaires sur les moyens d’améliorer les défis, ainsi que de recueillir de l’information sur l’expérience de nos partenaires participant à un défi. La possibilité d’adapter les questionnaires à des besoins de politiques particuliers fait des sondages une méthode qui complète bien d’autres modes d’enquête.

Gardez un œil sur ce site pour avoir un aperçu de notre toute première recherche sur l’analyse des réseaux sociaux.

Date de modification : 2022-12-09