Derrière la science.Une équipe multidisciplinaire de scientifiques et de praticiens.

L’équipe de ScComp a été mise sur pied en 2015. Depuis, elle n’a eu de cesse de faire croître la pratique de la ScComp dans l’ensemble du gouvernement du Canada (GC).

Aujourd’hui, notre équipe est composée d’un groupe central de chercheurs travaillant au Bureau du Conseil privé et de plusieurs fellows en science du comportement intégrés dans les ministères. Nos fellows appuient l’intégration des idées et des méthodes de ScComp dans les secteurs de programme et de politique prioritaires au sein de leurs ministères.

Bien que les membres de notre équipe aient des antécédents universitaires variés et un éventail de spécialités méthodologiques, nous partageons tous une passion pour la compréhension du comportement humain et l’utilisation de cette compréhension pour favoriser le changement. Ce que nous faisons de mieux, c’est de combiner notre connaissance de la littérature aux pratiques de recherche et d’expérimentation de pointe.

Jessica Leifer

Responsable principale de la science du comportement.

  • Biographie complète

    À ce titre, elle est chargée de diriger les collaborations de l’équipe de la science du comportement avec les ministères fédéraux et les partenaires externes pour appliquer les connaissances dans le domaine de la ScComp afin d’améliorer l’incidence de divers programmes et politiques gouvernementaux. Avant de se joindre au Bureau du Conseil privé, Jessica a travaillé pour une organisation américaine spécialisée en science du comportement où elle a géré un vaste portefeuille de projets dans lesquels les connaissances en ScComp étaient utilisées pour améliorer la santé et le bien-être, lutter contre la pauvreté et les inégalités et renforcer la capacité financière en partenariat avec les gouvernements, les organismes sans but lucratif et les entreprises à l’échelle locale et internationale. Elle a également travaillé comme fellow dans le domaine des obligations à incidence sociale pour le MaRS Centre for Impact Investing, où elle a conseillé des organismes sans but lucratif souhaitant créer des obligations à incidence sociale et des programmes de financement novateurs. Jessica a obtenu une maîtrise en politique publique de la Harvard Kennedy School of Government et un baccalauréat ès arts en psychologie de l’Université de Pennsylvanie. Pendant son séjour à l’Université de Pennsylvanie, elle a fait des recherches sur la maîtrise de soi et la volonté avec Angela Duckworth, Ph. D. Jessica est passionnée par l’expérimentation et l’utilisation de données probantes sur ce qui est efficace pour stimuler l’innovation tout en ayant une incidence sociale visible.

    Ce qu’elle lit actuellement… The Behavioural Scientist. Chaque semaine, de nouveaux contenus sur les applications de la science du comportement sont publiés, ce qui en fait un trésor d’excellents articles faciles à digérer et inspirants, rédigés par des universitaires et des praticiens de haut calibre dans le domaine.

Dr. Lauryn Conway

Responsable de la science du comportement.

  • Biographie complète

    Dans le cadre de ses fonctions, elle est chargée de diriger des projets et des initiatives de l’équipe centrale, en appliquant les connaissances et les méthodologies de ScComp pour améliorer les politiques, les programmes et la prestation de services au gouvernement du Canada. Auparavant, Lauryn a été fellow à l’Agence de la santé publique du Canada, où elle s’est concentrée sur les objectifs doubles de santé de la population, soit la prévention des maladies chroniques et la réduction des inégalités en santé. Elle a contribué à déterminer les possibilités de transformer les investissements du secteur public en interventions qui modifient l’environnement physique et social afin d’accroître la disponibilité de choix plus sains. Lauryn détient une maîtrise en psychologie de l’éducation et développement humain de l’Université McGill et un doctorat en psychologie de l’Université de Toronto. À titre de chercheuse doctorale à l’Hôpital pour enfants malades (SickKids), elle a examiné la qualité de vie liée à la santé chez les enfants ayant des troubles neurodéveloppementaux. Elle a également l’expérience de la consultation auprès d’organismes intergouvernementaux et d’instituts de recherche sans but lucratif dans les domaines de la politique éducative et des relations entre le gouvernement et les secteurs. Pour Lauryn, la meilleure partie du travail consiste à être entourée de collègues talentueux qui sont passionnés par l’utilisation des sciences qui donne lieu à une incidence sociale positive.

    Ce qu’elle lit actuellement… J’ai récemment commencé à parcourir la liste des livres de l’été 2020 de Behavioural Scientist. Je suis reconnaissante d’avoir l’occasion de profiter de tous les esprits brillants de la communauté mondiale de la science du comportement, et j’aime me tenir au courant des dernières découvertes.

 
 

Alyssa Whalen

Conseillère en science du comportement.

  • Biographie complète

    À ce titre, elle applique les principes et les méthodes de ScComp et d’autres approches axées sur l’être humain pour relever des défis complexes liés aux politiques et aux programmes dans l’ensemble du gouvernement du Canada. Avant de se joindre au Bureau du Conseil privé, Alyssa a fait des recherches et étudié à l’Université Queen’s, se concentrant sur le comportement des consommateurs et la recherche sur la prise de décisions. Elle détient une maîtrise ès sciences en marketing et un baccalauréat ès arts spécialisé en psychologie de l’Université Queen’s, ainsi que des certificats dans le domaine des affaires et de l’impact social. À l’UII, Alyssa s’intéresse particulièrement à l’utilisation de la ScComp pour obtenir des résultats significatifs et mesurables liés au bien-être public (social, économique, physique).

    Ce qu’elle suit actuellement... J’aime suivre les recherches passionnantes qui proviennent d’autres groupes de ScComp au Canada, comme l’Ontario Behavioural Insights Unit (BIU) et le Behavioural Insights Group (BC BIG) de la Colombie-Britannique. C’est formidable de prendre le pouls des solutions comportementales mises en œuvre à tous les paliers de gouvernement.

Dr. Amanda Desnoyers

Amanda est fellow en science du comportement et commencera à travailler à Emploi et Développement social Canada (EDSC) à l’automne.

  • Biographie complète

    Elle appuie actuellement les projets et les initiatives de l’équipe centrale, y compris l’étude Surveillance instantanée COVID-19 (SICO Canada). Auparavant, Amanda a été fellow à la GRC, où elle a mis l’accent sur l’amélioration des services de soutien psychologique offerts aux membres affectés à des opérations secrètes. Amanda détient une maîtrise en psychologie expérimentale de l’Université Laurentienne et, en 2018, elle a obtenu un doctorat en psychologie sociale de l’Université Wilfrid Laurier, où elle a étudié la pleine conscience et son incidence sur la santé mentale. Pour Amanda, la partie la plus importante de son rôle consiste à utiliser les connaissances tirées de la littérature dans le domaine de la ScComp pour élaborer des approches novatrices et renforcer les capacités dans ce domaine dans les ministères.

    Ce qui l’inspire actuellement... Je suis constamment inspirée par la recherche menée par la communauté internationale de la ScComp. Il est toujours utile de voir comment les principes de ScComp sont utilisés dans le monde pour aider à résoudre des problèmes complexes à l’intérieur et à l’extérieur du gouvernement.

 

Dr. Kyle Hubbard

Kyle Hubbard est fellow en science du comportement à Environnement et Changement climatique Canada, à la Division de l’innovation et de la participation des jeunes.

  • Biographie complète

    Il appuie le travail de plusieurs directions générales d’ECCC en dirigeant les recherches qui font la promotion d’un changement de comportement favorable à l’environnement, en appliquant une optique propre à la ScComp à l’élaboration d’initiatives, de programmes, de politiques et de services et en aidant à renforcer la capacité d’utiliser, dans la mesure du possible, des pratiques fondées sur des données probantes. Kyle s’est joint au programme de fellowship au début de 2019 après avoir obtenu un doctorat en psychologie de l’éducation de l’Université McGill. Pour Kyle, la meilleure partie de son rôle consiste à apprendre et à travailler auprès des personnes extraordinaires qui forment les équipes de l’UII et ECCC.

    Ce qui l’intéresse le plus actuellement… Dans le monde de la ScComp, je m’intéresse particulièrement au rôle des émotions et de la régulation des émotions dans notre prise de décisions et notre comportement individuels et collectifs.

Dhawal Selerka

Dhawal est fellow en science du comportement à Transports Canada, où il dirige des recherches sur l’amélioration de la sécurité des travailleurs des transports et de ceux qui utilisent les réseaux de transport au Canada.

  • Biographie complète

    À ce titre, Dhawal introduit aussi la ScComp et l’expérimentation dans l’élaboration et l’évaluation des cadres réglementaires au sein du Ministère. Dhawal est titulaire d’une maîtrise en psychologie de l’Université de Toronto et travaille simultanément à son doctorat en psychologie axé sur la neuroscience cognitive. Pour Dhawal, la ScComp est un outil permettant d’élaborer des politiques fondées sur des données probantes qui s’appuient sur la littérature traitant de la façon dont les gens prennent des décisions et des préjugés cognitifs dont nous sommes souvent victimes.

    Ce qui l’intéresse le plus actuellement… Inspiré par mes travaux de recherche, je m’intéresse particulièrement à la façon dont les préjugés dans l’encodage de la mémoire et le souvenir influencent les perceptions, les attitudes et la prise de décisions.

 

Dr. Meera Paleja

Meera a terminé deux stages comme fellow en science du comportement à Femmes et Égalité des genres Canada (FEGC) et à Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC).

  • Full bio

    Elle se joindra à un troisième ministère en novembre 2020 pour continuer d’intégrer la ScComp aux processus et aux politiques du gouvernement. Meera a obtenu son doctorat en neuroscience en 2012. Depuis, elle a travaillé dans le domaine de la compréhension comportementale à titre de conseillère en gestion dans le secteur privé et de scientifique au gouvernement provincial. En 2016, elle a également commencé à donner des cours à la maîtrise en administration des affaires et de premier cycle en économie comportementale à la Rotman School of Management de l’Université de Toronto. Meera est ravie de travailler dans le domaine de la ScComp et sa passion pour ce champ d’expertise au sein du gouvernement n’a jamais été aussi vive!

    Ce qu’elle recommande actuellement… What Works: Gender Equality by Design d’Iris Bohnet est l’un de mes livres préférés dans le domaine de la ScComp. Il traite de la recherche de pointe sur le problème des préjugés sexistes dans les organisations et offre des solutions pratiques pour les surmonter.