À venir

Programme de recherche appliquée sur l’action pour le climat au Canada

Vue aérienne d'une forêt dense

Introduction

Au Canada comme partout dans le monde, les effets du réchauffement climatique se font déjà sentir : les étés sont plus chauds, les tempêtes, plus intenses, les inondations, plus fréquentes et la biodiversité s’amenuise. Les données scientifiques sont sans équivoque : la Terre se réchauffe, le climat se modifie à l’échelle mondiale et locale, et l’activité humaine en est la cause principale. Pour éviter d'atteindre un seuil critique, le Canada s’est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 40 % à 45 % d’ici 2030 et à atteindre la carboneutralité d’ici 2050.

Le Canada met déjà en œuvre son plan pour réduire les émissions de GES et favoriser la transition vers une économie résiliente, durable et concurrentielle.

En plus des transformations majeures qu’il faut apporter à la filière énergétique et à nos industries, il faut changer la manière dont nous vivons et travaillons afin de limiter notre incidence collective sur le climat et la nature et de réduire notre vulnérabilité aux risques engendrés par le changement climatique. Chaque jour, nous effectuons une multitude de choix qui ont un effet sur l’importance de notre empreinte carbone : la manière dont nous éclairons et chauffons nos maisons, la façon dont nous nous rendons au travail, les produits que nous achetons, la nourriture que nous consommons, la manière dont nous gérons nos déchets, etc. Nous devons comprendre les différents comportements ainsi que les facteurs qui les déterminent afin d’être en mesure de concevoir des solutions optimales.

Usine par l'eau créant un grand panache de fumée

Survol du programme de recherche

En septembre 2021, en partenariat avec Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) et Ressources naturelles Canada (RNCan), l’Unité de l’impact et de l’innovation a lancé un programme pluriannuel de recherche sur le changement climatique. Le Programme de recherche appliquée sur l’action pour le climat au Canada (PRAAC Canada) emploiera les principes et les méthodes de la science du comportement en s’appuyant sur une solide analyse stratégique afin de promouvoir l’action pour le climat.

En collaboration avec ECCC et RNCan, nous allons acquérir des connaissances sur la manière dont les Canadiens pensent, sur ce qu’ils ressentent et sur les gestes qu’ils posent face au changement climatique et aux risques qui y sont associés. Puis nous concevrons et mettrons à l’essai, en ligne et dans le monde réel, des solutions sur mesure fondées sur la science du comportement ayant le potentiel de réduire les émissions de GES et de favoriser l’adaptation climatique tant sur le plan individuel que communautaire. Le travail accompli permettra de produire des connaissances rapidement et de les mettre à profit dans l’élaboration des politiques, la conception des programmes et les communications publiques.

Un vaste réseau de partenaires internes et externes, dont des partenaires au sein d’organisations multilatérales et un comité consultatif d’experts en la matière, orientera le programme de recherche afin d’en assurer la pertinence, la rigueur et l’efficacité.

Programme d’activités de recherche

Homme portant un jean et une chemise à carreaux souriant avec le paysage urbain de Toronto derrière lui.

Établissement de la portée et collecte de données longitudinales


Lors de la phase d’établissement de la portée, nous allons d’abord nous intéresser aux secteurs présentant un potentiel concret pour produire des résultats positifs au regard du climat et de l’environnement au moyen de la science du comportement en nous appuyant sur un examen approfondi de la littérature scientifique sur le sujet. Les principaux résultats recherchés viseront les transports, la consommation énergétique des ménages, la gestion des matières résiduelles, la création de liens avec la nature, l’état de préparation à des événements météorologiques extrêmes et la reprise après sinistre.

En parallèle, nous allons réaliser une étude longitudinale (recherche sur l'opinion publique) auprès d’un échantillon statistique important et représentatif à l’échelle nationale afin de recueillir des données et d’en suivre l’évolution au fil du temps. Les données quantitatives probantes ainsi générées contribueront à déterminer quels secteurs présentent un potentiel pour ce qui est de promouvoir l’action pour le climat et l’environnement au plan individuel.

Études et expériences rapides en ligne


Les données et les connaissances générées par les travaux d’établissement de la portée et la collecte de données longitudinales éclaireront la conception d’un ensemble d’études et d’expériences rapides en ligne visant à déterminer ce qui favorise le changement de comportement et ce qui y nuit.

Chaque expérience menée en ligne sera conçue comme un essai comparatif randomisé (ECR) afin de bien distinguer l’incidence de chacune des conditions expérimentales. Considérés comme la norme d’excellence, les ECR représentent la meilleure façon de déterminer si une stratégie fonctionne ou quelle stratégie possède le plus fort potentiel.

Essais et recherche sur le terrain


Nous allons valider les résultats de recherche au moyen d’études sur le terrain menées dans les environnements que les gens fréquentent tous les jours dans leur vie, leur travail et leurs loisirs. Il s’agit d’une étape essentielle pour pouvoir déterminer si les solutions qui ont une incidence positive sur nos intentions sont à même de réellement modifier nos comportements.

Les solutions feront l’objet de projets pilotes à petite échelle avant d’être mises à l’essai dans le cadre d’études expérimentales ou quasi expérimentales.

À suivre

Nous sommes impatients de partager nos nouvelles connaissances, nos résultats et nos recommandations avec vous. La prochaine mise à jour sera bientôt disponible. Pour en savoir plus au sujet du programme de recherche ou pour communiquer avec nous, veuillez écrire à iiu-uii@pco-bcp.gc.ca.

Envoyez-nous un courriel