Guide du Candidat

Couverture du guide de candidature

Version PDF (1 274KB)

Publié : 2020-01-12

Pour plus de détails sur le Défi géré par la NASA, visitez le site asc-csa.gc.ca/defialimentationespace.

Pour plus de détails sur le Défi géré par l'ASC, visitez le site impact.canada.ca.

Table des matières

 

1. À propos du défi

Comme les missions spatiales durent de plus en plus longtemps et se déroulent à plus grande distance de la Terre, le transport de tous les consommables nécessaires à l’équipage, comme la nourriture, se complique. En outre, bien que des aliments sûrs et nutritifs puissent être garantis aux missions qui durent plusieurs mois, le traitement et le stockage actuels de ces aliments affectent leur valeur nutritionnelle et leur acceptabilité de sorte qu’ils ne conviennent pas aux missions spatiales de longue durée. Ainsi, pour les missions qui se déroulent au-delà de l’orbite terrestre basse, telles que la présence humaine durable sur la surface lunaire et les missions futures vers Mars, il faut trouver de nouvelles solutions de systèmes alimentaires pour les astronautes.

Bien qu’il existe de nombreux systèmes alimentaires sur Terre qui pourraient convenir à nos futurs astronautes, la capacité de ces systèmes à répondre aux exigences des vols spatiaux n’a pas encore été établie.

Comment l’élaboration de systèmes de production alimentaire pour les futures missions spatiales peut-elle également profiter à la production alimentaire sur Terre?

La sécurité alimentaire représente un important défi chronique sur Terre, en particulier dans les milieux extrêmes comme les collectivités nordiques et éloignées du Canada, les zones sinistrées et les régions à ressources limitées. La création d’un système de production alimentaire ayant le potentiel d’améliorer la production locale dans ces régions favoriserait la stabilité des chaînes d’approvisionnement alimentaire.

1.1 Énoncé de défi

Le Défi de l’alimentation dans l’espace lointain vise la création de nouvelles technologies ou de nouveaux systèmes de production alimentaire qui requièrent un minimum d’intrants et maximisent la production d’aliments sains, nutritifs et savoureux pour les missions spatiales de longue durée, et qui ont le potentiel de profiter aux gens sur Terre.

1.2 Objectifs du défi

L’objectif du Défi est de cibler les solutions technologiques qui peuvent :

  • Aider à combler les lacunes relatives aux aliments dans le cadre d’une mission aller-retour de trois ans sans réapprovisionnement;
  • Nourrir un équipage formé de quatre (4) personnes;
  • Améliorer l’accessibilité à la nourriture sur Terre, en particulier grâce à la production directement dans les centres urbains et les régions éloignées où le climat est difficile;
  • Produire la plus grande quantité d’aliments avec un minimum d’intrants et un minimum de déchets;
  • Créer une variété d’aliments appétissants, nutritifs et sécuritaires qui ne nécessitent peu de temps de traitement pour les membres d’équipage.

Ce défi vise à inciter les Candidats à élaborer de nouvelles technologies, de nouveaux systèmes ou de nouvelles approches relatifs à la production alimentaire qui n’ont pas nécessairement besoin de répondre à tous les besoins nutritionnels des futurs équipages, mais qui peuvent contribuer de manière considérable à un système alimentaire complet et s’y intégrer.

1.3 Secteurs de possibilités pour de nouvelles technologies de système alimentaire

  • Macronutriments et micronutriments : Les macronutriments sont les nutriments dont une personne a besoin en plus grande quantité, à savoir les glucides, les protéines et les graisses. Ils fournissent à une personne de l’énergie, c’est-à-dire des calories. Les micronutriments sont les éléments nutritifs dont une personne a besoin en plus petites quantités, ce qui comprend les vitamines et les minéraux. La qualité des aliments stockés se dégrade avec le temps et certains micronutriments sont instables. La disponibilité adéquate des éléments micro-nutritifs et macro-nutritifs pendant toute la durée d’une mission est essentielle pour assurer la santé et le rendement de l’équipage.
  • Nourriture désirable et appétissante : Une nourriture agréable, désirable et familière est essentielle à la santé physique et mentale de l’équipage.
  • Production durable d’aliments frais : Les équipages actuels de la Station spatiale internationale (SSI) reçoivent souvent des quantités limitées de nourriture fraîche (par exemple, des pommes ou des oranges) livrées avec des aliments préemballés qui se conservent longtemps. Bien que très apprécié par l’équipage, ce type de ravitaillement est beaucoup plus coûteux à livrer sur la Lune et ne sera pas disponible lors de missions d’exploration prolongées vers Mars.
  • Production fiable d’aliments frais : La culture vivrière dans l’espace n’est actuellement ni fiable ni prévisible en tant que source de nutriments essentiels.
  • Besoins en eau pour la production alimentaire : Les vaisseaux spatiaux ne permettent pas actuellement de répondre aux besoins en masse, en volume et en eau de la production alimentaire terrestre. Même les méthodes qui recyclent l’eau sont de taille trop importante pour fournir de l’eau dans les quantités généralement utilisées pour la production alimentaire terrestre.
  • Besoins en énergie pour la production alimentaire : Les systèmes traditionnels de production alimentaire en environnement contrôlé utilisent une énorme quantité d’énergie qui peut rendre leur application dans des systèmes de production à plus grande échelle dans l’espace ou sur Terre peu pratique.
  • Logistique des ressources : La masse alimentaire est prioritaire en ce qui concerne la logistique des systèmes de survie des missions spatiales de longue durée. L’idéal serait de réduire tous les intrants et déchets du système alimentaire par rapport au rendement nutritionnel. Ces éléments à prendre en compte comprennent l’équipement, le temps de travail de l’équipage, le stockage des ingrédients, les déchets et leur traitement, et les équipements de sécurité ou de nettoyage (par exemple, les systèmes de surveillance de la qualité de l’air, les tests microbiologiques, les produits de nettoyage).
  • De la ferme à la table : Les systèmes alimentaires actuels impliquent un ré-emballage important d’aliments de longue conservation, ce qui nécessite souvent la préparation d’aliments transformés des mois, voire des années, avant le début de la mission spatiale. Des approches novatrices visant à réduire le délai entre la production d’aliments frais et leur consommation par l’équipage pourraient contribuer à améliorer leur qualité nutritionnelle et leur appétibilité.
  • Optimisation pour la santé et l’appétibilité : La nutrition, l’appétibilité, la texture et la sécurité alimentaire sont autant d’aspects importants pour garantir que les membres de l’équipage consomment suffisamment de nourriture et que celle-ci leur apporte les nutriments nécessaires pour protéger leur santé et leur rendement.
  • Contraintes temporelles : Les membres de l’équipage ne doivent pas consacrer une trop grande partie de leur temps de mission à cultiver, à préparer et à consommer de la nourriture. Bien que nécessaire, le temps ainsi passé ne permet pas de se consacrer aux objectifs de la mission.
  • Acceptabilité des systèmes alimentaires : Les processus de production et de préparation des aliments doivent être acceptables pour l’équipage. Si un processus exige de préparer et de manger des aliments qui ne sont pas acceptables, ou s’il est trop laborieux ou trop long, un membre de l’équipage peut alors choisir de ne pas utiliser le système alimentaire et refuser de manger le produit final.
  • Applications terrestres : Puisqu’il est nécessaire d’utiliser efficacement le volume, l’eau et les autres intrants pour la production alimentaire, ce Défi pourrait permettre d’élaborer des technologies ayant un impact réduit sur les ressources nécessaires à la production alimentaire ici sur Terre, en particulier dans les environnements extrêmes et les régions à ressources limitées. Outre la production végétale, d’autres systèmes alimentaires avancés (impression 3D d’aliments, aquaculture, agriculture cellulaire, etc.) méritent d’être explorés, car ils peuvent aussi potentiellement répondre à certains des défis des systèmes alimentaires terrestres et spatiaux.

1.4 Structure du Défi

Le Défi de l’alimentation dans l’espace lointain est un défi parallèle lancé, au Canada par l’Agence spatiale canadienne (ASC), et aux États-Unis par le Centennial Challenges Program de la National Aeronautics and the Space Administration (NASA). Les candidats canadiens intéressées sont invités à poser leur candidature via le site Web d’Impact Canada, tandis que les candidats américains et internationaux sont invités à poser leur candidature via le site Web américain. Pour plus d’information sur le Défi géré par la NASA, consultez : asc-csa.gc.ca/defialimentationespace.

La NASA et l'ASC organiseront et administreront des Défis parallèles, avec leurs propres règles, prix et critères d'éligibilité, mais synchroniseront certaines activités (par exemple les webinaires) et utiliseront un énoncé de Défi commun, des objectifs communs ainsi que des critères d'évaluation communs. L'ASC n'a aucune responsabilité pour le Défi organisé par la NASA et le Centennial Challenges Program.

Le Défi suit une approche par étapes. À chaque phase, des mesures incitatives financières et non financières différentes pourraient être offertes aux participants retenus. À chaque phase, les solutions seront examinées en fonction des critères d’évaluation et les gagnants sélectionnés seront invités à passer à la phase suivante.

Phase 1 – Rapport de conception

  • Les Candidats doivent présenter une candidature en ligne qui devra contenir l’explication détaillée d’un modèle d’une nouvelle technologie de production alimentaire. La demande devra démontrer comment la technologie de production alimentaire répond aux objectifs et aux critères de rendement du Défi.

Remarque : Le présent Guide du Candidat aidera les Candidats à remplir une candidature pour la Phase 1. Une fois choisis, les participants retenus pour la phase 1 recevront d’autres exigences en matière de rapports et des directives pour la phase 2. Les renseignements suivants sont fournis pour donner aux candidats une idée de ce qui sera exigé dans le contexte des Phases 2 et 3 du Défi, advenant le cas où elles seraient choisies comme demi-finalistes dans la Phase 1. Le lancement de la Phase 2 dépend de l’émergence, au cours de la Phase 1, de soumissions prometteuses qui démontrent une approche viable pour atteindre les objectifs du Défi. Des informations détaillées pour les phases ultérieures seront fournies avant le lancement de chaque phase.

Phase 2 – Démonstration en cuisine

  • Au cours de cette Phase, les Candidats devront construire un prototype de technologie de production alimentaire (qui aura un niveau de maturité technologique (NMT) de 4note de bas de page 1) et utiliser le prototype lors d’une démonstration en cuisine dans une installation appropriée. Les participants pourraient également devoir fournir des échantillons de produits alimentaires (par exemple, des produits nutritionnels concrets) issus du prototype, et pourraient être invités à fournir leur vision d’applications potentielles futures de la technologie dans un contexte terrestre.

Remarque : De nouveaux candidats pourraient éventuellement déposer une candidature dans le cadre de la phase 2. De plus amples renseignements seront fournis avant le lancement de la phase 2.

Phase 3 – Démonstration complète du système

  • Les participants devront construire une technologie de production alimentaire à grande échelle et faire la démonstration de cette technologie dans une installation appropriée. Les participants peuvent également être tenus de fournir un plan pour les applications futures de la technologie démontrée dans un contexte terrestre.

1.5 Montants des prix

Au total, jusqu’à 1,08 million de dollars canadiens seront attribués sous forme de subventions aux demi-finalistes, finalistes et au grand gagnant du Défi de l’alimentation dans l’espace lointain :

Phase Nombre de gagnants canadiens par phase Montant du prix par gagnant
Phase 1 - Rapport de conception Jusqu’à dix demi-finalistes 30 000 $ CA
Phase 2 - Démonstration en cuisine Jusqu’à quatre finalistes 100 000 $ CA
Phase 3 - Démonstration complète du système Un gagnant du grand prix 380 000 $ CA

Remarque : Le nombre de gagnants et le montant des prix canadiens peuvent varier en fonction des candidatures reçues. Pour chaque phase, les montants des prix ne seront pas inférieurs aux montants par gagnant indiqués ci-dessus.

1.6 Échéancier

Phase Date/Échéancier Événement
Phase 1 12 janvier 2021 09:00 Heure Normale du Centre (GMT -05:00) Lancement du Défi
De janvier à mai 2021 Webinaires, activités promotionnelles ou autre soutien aux Candidats ayant enregistré leur intérêt
30 juillet 2021 17:00 Heure Normale du Centre (GMT -05:00) Date limite de soumission des candidatures pour la Phase 1
Août 2021 Évaluation et sélection des gagnants de la Phase 1
Septembre 2021 Annonce des demi-finalistes de la Phase 1
Phase 2 Septembre 2021 Lancement de la Phase 2
Août 2022 Date limite de soumission des candidatures pour la Phase 2
D’août à septembre 2022 Démonstration : Évaluation et sélection des finalistes pour la Phase 2
Octobre 2022 Annonce des finalistes de la Phase 2
Phase 3 Automne 2022 Lancement de la Phase 3 (d’une durée de 12 à 18 mois)
D’ici mars 2024 Annonce du gagnant du grand prix; tous les prix sont attribués
 

2. Critères d’évaluation, jury et processus de sélection

Critères d’évaluation

L’évaluation des technologies de production alimentaire sera basée sur les critères généraux et de rendement suivants. Ces critères d’évaluation seront les mêmes tout au long des trois phases du Défi et seuls leurs facteurs de pondération relatifs changeront d’une phase à l’autre.

Chaque Candidat admis à la Phase 1 du Défi créera un modèle robuste et innovant d’une technologie de production alimentaire qui respecte l’ensemble des contraintes du Tableau 1 ci-dessous.

Tableau 1. Contraintes

Point Contrainte
Volume
  • La technologie de production alimentaire doit :
    • Avoir une masse de moins de deux mètres cubes
    • Passer par une porte de 1,07 m de large et 1,90 m de haut
    • Être en mesure de tenir dans une pièce qui mesure : 1,829 m sur 2,438 m sur 2,591 m (L x P x H)
Énergie
  • Consommation maximale de 3 000 watts
  • Consommation moyenne de <1 500 watts
Eau
  • La consommation nette d’eau n’est pas limitée, mais une consommation nette d’eau plus importante que celle mentionnée peut faire baisser la note pour l’exigence « Ressources – Intrants et extrants » décrite au tableau 3
  • La consommation nette d’eau est mesurée par l’équation suivante :
    • CNette = (apport d’eau initial + « nouvelle eau » ajoutée au fil du temps)
  • Dans ce calcul :
    • Ne pas inclure l’eau recyclée par votre système dans la « nouvelle eau »
    • Ne pas soustraire l’eau qui reste dans votre système après la collecte des aliments
    • Ne pas soustraire l’eau perdue dans l’environnement du véhicule (par exemple, l’eau évaporée dans l’air du véhicule)
Masse
  • Aucune contrainte, mais une masse plus importante peut entraîner une note inférieure dans la catégorie « Ressources – Intrants et extrants »
Communication de données
  • Pour la Phase 1, la technologie de production alimentaire peut être conçue pour transmettre des données opérationnelles et une certaine quantité de vidéo à un endroit distant à l’extérieur de la technologie elle-même, et recevoir périodiquement des commandes opérationnelles. Les phases futures de ce Défi exigeront une technologie plus autonome.
Temps d’équipage
  • Maintenance et exploitation du système : Aucune contrainte, bien que les équipes devraient viser un temps d’équipage maximal de quatre heures par semaine pour mener les opérations de la technologie de production alimentaire pour l’ensemble de l’équipage de quatre personnes.
Contraintes opérationnelles
  • Gravité terrestre (9,81 m/s²) et conditions atmosphériques ambiantes de 101 325 Pascals, 22 degrés Celsius et 50% d’humidité relative.

Les Équipes peuvent concevoir toute technologie de production alimentaire qui répond aux objectifs du Défi, qui respecte les contraintes ci-dessus et les critères de rendement. Les critères généraux et de rendement sont décrits ci-dessous, dans le Tableau 2. Des indications sur les cibles se trouvent à la section 4.3 et des renseignements supplémentaires sur les normes actuelles relatives aux systèmes alimentaires se trouvent dans la norme NASA STD 3001, fournie dans les documents de référence (Annexe B).

Tableau 2. Critères d’évaluation (Phase 1)

RAPPORT DE CONCEPTION (maximum de 100 points)
Catégorie Description Pointage maximum Pourcentage de la note
Critères généraux 
Respect des contraintes La conception de la technologie alimentaire respecte-t-elle les contraintes décrites dans le tableau 1? Oui/Non 0 %
Approche de conception et innovation La conception aborde-t-elle le problème de la technologie de production alimentaire pour les vols spatiaux d’une manière nouvelle et innovante? 15 15 %
Mérite technique et scientifique L’approche scientifique et technique et la conception de la technologie démontrent-elles le mérite? 15 15 %
Faisabilité de la conception L’approche technique proposée est-elle réalisable? Dans quelle mesure l’équipe comprend-elle clairement les risques potentiels et y fait-elle face dans la présentation de sa conception? 15 15 %
Potentiel terrestre Dans quelle mesure le rapport de conception présente-t-il un scénario réalisable pour utiliser potentiellement la technologie avec les systèmes alimentaires terrestres? 15 15 %
Sous-total 60 60 %
Critères de rendement 
Acceptabilité L’acceptabilité du processus de production alimentaire; et l’acceptabilité des aliments produits 10 10 %
Sécurité REMARQUE : Les conceptions qui ne tiennent pas compte des agents pathogènes échoueront dans la catégorie Sécurité. La sécurité du processus de production alimentaire, y compris la sécurité environnementale; et la sécurité des aliments produits, y compris leur innocuité pour la consommation humaine. 10 10 %
Ressources – Intrants et extrants Les besoins en matière de ressources du processus de production alimentaire (intrants) et tous les extrants; la quantité d’aliments produits par rapport aux intrants et aux déchets; et la qualité nutritionnelle des aliments produits. 10 10 %
Fiabilité et stabilité Stabilité des intrants et des extrants; fiabilité de la technologie, qui doit assurer que le taux de perte de fonctionnalité ou de perte de production alimentaire soit inférieur à 10 %. 10 10 %
Sous-total 40 40 %
Total 100 100 %
 
ANIMATION VISUELLE DE LA CONCEPTION (maximum de 15 points)
Critères Description Pointage maximum Pourcentage de la note
Exactitude L’animation de la conception offre-t-elle une représentation visuelle précise de la technologie de production alimentaire décrite dans le rapport de conception ainsi que de son fonctionnement? 10 67 %
Engagement du public L’animation de la conception est-elle attrayante pour le public? 5 33 %
Total 15 100 %

Phase 1 – Évaluation

Après la date limite de soumission de la Phase 1, le 30 juillet 2021 à 17 :00, Heure Normale du Centre, le jury canadien examinera les soumissions et discutera, évaluera et classera les soumissions. Le jury a toute latitude pour évaluer et noter les contributions et pour recommander les gagnants. L’ASC examinera les recommandations du jury et sélectionnera les gagnants finaux.

Les jurys évalueront les candidatures de la Phase 1 suivant les critères ci-dessus.

3. Qui peut présenter une candidature ? Détails sur l’admissibilité

Les Candidats Admissibles au Défi sont les suivants :

  • Les entreprises ou autres organisations à but lucratif au Canada;
  • Les organisations sans but lucratif au Canada;
  • Les organisations ou groupes autochtones situés au Canada;
  • Les établissements d’enseignement postsecondaire ou universitaire situés au Canada;
  • Les individus ou groupes d’individus basés au Canada.

Les individus ou groupes d'individus sont encouragés à soumettre une candidature pour le Défi, mais pour être admissibles à recevoir des prix (Bénéficiaires Admissibles), ils devront créer une entité juridique canadienne (telle qu'une société ou un organisme sans but lucratif) capable de conclure des accords exécutoires au Canada.

Remarque : Les Candidats intéressés ne peuvent pas postuler dans plus d'une catégorie de concurrents: candidats américains, canadiens ou autres candidats internationaux. Si les Candidats intéressés postulent au Défi du côté de la NASA, ils seront automatiquement considérés comme inadmissibles au Défi du côté canadien.

4. Comment présenter une candidature ?

4.1 Enregistrement de l'intérêt avant de soumettre une candidature (facultatif)

Indépendamment de la candidature officielle, les Candidats intéressés peuvent remplir un formulaire d’inscription pour faire part de leur intérêt auprès de l’ASC et s’inscrire afin d’être informés de tous nouveaux renseignements concernant le Défi au fur et à mesure qu’ils deviennent disponibles. Les avantages liés à l'enregistrement de l’intérêt comprennent la notification de documentation ou de références nouvellement publiées concernant le Défi, des événements liés au Défi, des invitations à participer à des événements d'apprentissage ou à des webinaires et de potentielles opportunités de réseautage. Cet enregistrement est facultatif pour les Candidats canadiens. Les Candidats ne seront pas évalués sur le contenu soumis dans le cadre de ce processus.

Formulaire d’enregistrement de l’intérêt

4.2 Déposer sa candidature au Défi

Seules les candidatures canadiennes, soumises par l’intermédiaire du site Web d’Impact Canada à l’aide du formulaire de candidature désigné seront acceptées. Les candidatures doivent être soumises au moyen du formulaire en ligne au plus tard le 30 juillet 2021, à 17:00 Heure Normale du Centre.

Déposez votre candidature pour le Défi de l’alimentation dans l’espace lointain à l’aide du formulaire en ligne.

Remarque : Les candidats aux États-Unis ou à l’étranger qui souhaitent présenter une demande peuvent consulter le site asc-csa.gc.ca/defialimentationespace pour en savoir plus sur les modalités de participation et d’admissibilité au Défi.

Pour qu’une demande puisse être considérée dans le cadre du Défi, les Candidats doivent remplir et soumettre les documents suivants en ligne avant l’échéance indiquée ci-dessus et sur le site Web d’Impact Canada. Le dossier complet de la candidature doit comprendre le formulaire de candidature contenant les sections suivantes :

  • Section 1 : Renseignements sur le Candidat
  • Section 2 : Détails de la solution proposée
    • Résumé de la conception, rapport de conception, animation visuelle de la conception (vidéo) et propriété intellectuelle
  • Section 3 : Déclaration
  • Section 4 : Sondage (facultatif)

Les demandes incomplètes ne seront pas examinées ni évaluées.

Vous aurez la possibilité d'imprimer votre formulaire de demande pour vos dossiers. Nous vous encourageons à partager cette copie avec le représentant dûment autorisé de votre entité juridique, le cas échéant.

Détails de la candidature

Formulaire de candidature

Les Candidats doivent remplir le formulaire de demande accessible en ligne sur le site Web d’Impact Canada. Le formulaire contient les quatre sections suivantes :

  • Section 1 : Renseignements sur le Candidat
    Dans cette section du formulaire, on demande des renseignements de base sur l’organisation principale et la personne-ressource principale représentant le Candidat dans le cadre du Défi.
  • Section 2 : Détails de la solution proposée
    Dans cette section, vous devez fournir les détails de la solution que vous proposez et répondre à des questions qui portent sur les critères d’évaluation afin de permettre une évaluation exhaustive de la technologie de production alimentaire par rapport à ces critères.

    Veuillez noter qu’il s’agit de la principale section qui sera utilisée par le comité de sélection dans le processus d’évaluation. Assurez-vous d’inclure dans cette section tous les renseignements pertinents aux fins d’évaluation par le comité de sélection. Consultez la section ci-dessous pour obtenir des instructions détaillées sur la façon de répondre à chaque question du formulaire de candidature.
  • Section 3 : Déclaration
    Dans cette section, vous devez examiner et accepter les conditions du Défi de l’alimentation dans l’espace lointain, ainsi que le consentement d’utilisation, la divulgation et les politiques relatives aux droits d’auteur. À tout moment au cours du Challenge, l’ASC peut demander que le consentement soit donné par écrit ou sous une forme qui lui convient.
  • Section 4 : Sondage (facultatif)
    Cette section recueille des renseignements sur votre expérience avec le Défi et sur votre organisation ainsi que des données démographiques.

    Veuillez noter que toutes les données recueillies seront utilisées à des fins purement administratives pour nous aider à comprendre l’efficacité des défis et à améliorer leur conception à l’avenir. Les données recueillies dans le cadre du sondage seront regroupées et aucune réponse individuelle ne sera publiée. Vos réponses au sondage ne seront pas utilisées dans le processus d’évaluation et ne nuiront pas à vos chances de réussir le présent défi ou de voir acceptée toute autre demande de financement fédéral que vous avez présentée.
Confirmation du statut de la personne morale ou de l’organisation sans but lucratif (le cas échéant)

Il peut s’agir d’une copie du certificat de statut, des documents de constitution en personne morale, des lettres patentes ou des statuts constitutifs (le cas échéant). Veuillez noter que pour que les Candidats puissent recevoir un prix, ils doivent être des Bénéficiaires Admissibles conformément à la section 3. Cette exigence peut être remplie après le dépôt de la candidature, mais elle doit être préalable à la réception de tout prix. Veuillez noter que le représentant dûment autorisé de l'entité juridique canadienne signera l’accord de subvention, le cas échéant.

4.3 Comment remplir la Section 2: Détails de la solution proposée, du formulaire de candidature

La section 2 du formulaire de candidature est la principale section qui sera utilisée par le comité de sélection dans le processus d’évaluation. Voici des instructions détaillées pour vous aider à remplir une demande de bonne qualité.

Remarque : Le formulaire vous demandera des renseignements pour chacun des critères, à l’exception du Mérite technique et scientifique, et de la Faisabilité de la conception, qui seront évalués en fonction de votre dossier global.

Q1. Résumé de la conception

Veuillez fournir une brève description de la technologie de production alimentaire que vous proposez (1 500 caractères maximum). Le résumé peut répondre à certaines des questions suivantes : Quelle est la solution que vous proposez? En quoi la solution que vous proposez est-elle nouvelle, durable et novatrice? Quels types d’aliments votre solution crée-t-elle? Comment réduisez-vous au minimum les intrants et maximisez-vous la production d’aliments?

Q2. Rapport de conception

Les renseignements qui suivent seront utilisés par le comité de sélection pour évaluer votre technologie par rapport aux critères du défi.

Q2.1.  Description de la technologie de production alimentaire

Partie A : Veuillez fournir une description plus complète de votre technologie de production alimentaire (3 000 caractères maximum). Votre description doit comprendre des renseignements sur la nature de la technologie, son utilité, son fonctionnement et les interactions de l’équipage à son égard. Veillez également à décrire tous les principaux composants matériels et les processus liés à votre technologie.
Partie B : Veuillez fournir une description du concept de votre technologie de production alimentaire (environ 1 500 caractères). Dans votre réponse, décrivez les hypothèses de fonctionnement nécessaires. Vous pouvez aussi indiquer si, par exemple, un environnement stérile/aseptique est nécessaire, si des étapes particulières sont requises entre les cycles de production, ou si des liquides ou des matériaux doivent être retirés ou ajoutés pour amorcer/inoculer un système.

Q2.2. INNOVATION

Cette question vise à démontrer la manière dont votre technologie se distingue des autres technologies qui existent actuellement. De façon claire et précise et en utilisant un langage simple, vous devez décrire en détail en quoi votre technologie de production alimentaire est nouvelle, novatrice et durable. Donnez des exemples qui illustrent le caractère novateur de votre technologie.

Q2.3. RESPECT DES CONTRAINTES

Que ce soit dans l’espace ou dans une communauté éloignée sur la Terre, votre technologie de production alimentaire doit respecter plusieurs contraintes. Cette question souligne les principales contraintes que votre technologie devra respecter concernant le volume, la consommation d’énergie, l’eau, la masse, la communication de données, le temps de l’équipage et les contraintes opérationnelles. Veuillez répondre de façon claire et concise, dans une limite de 300 caractères par contrainte.

Au cours de la phase 1, le respect des contraintes n’a pas pour but de déterminer si le rapport de conception lui-même est complet et comprend tous les renseignements requis. Cette question vise à garantir que les Équipes ont tenu compte des contraintes et que la conception de la technologie de production alimentaire, à tout le moins, les respecte. Au cours des prochaines phases, les technologies de production alimentaire des Équipes seront évaluées et notées en fonction de leur respect des contraintes, afin qu’elles puissent en fin de compte répondre aux besoins de l’ASC et apporter une valeur ajoutée.

Q2.4. CRITÈRES DE RENDEMENT

Cette question vise à déterminer comment la technologie de production alimentaire proposée répond aux critères de rendement du Défi. Expliquez de quelle manière votre technologie répond aux critères suivants.

Q2.4.1. ACCEPTABILITÉ 
  • Acceptabilité du processus de production alimentaire
    • REMARQUE : Le processus devrait pouvoir être suivi chaque jour par les membres d’équipage en un temps raisonnable, dans un espace restreint s’apparentant à une cuisine, après une journée de travail bien rempli.
    • Cible : Les candidats doivent considérer que la cible actuelle pour les astronautes est d’une heure par repas (30 minutes pour la préparation et 30 minutes pour le repas lui-même).
  • Acceptabilité de l’aliment produit
    • REMARQUE : Cette évaluation doit porter sur l’apparence, l’arôme, l’appétibilité, la saveur et la texture.
    • Cible : Un produit alimentaire de la NASA ayant une cote d’acceptabilité globale de 6.0 ou plus sur une échelle hédonique de 9 points pour la durée de la mission est considéré comme acceptable.
  • ACCEPTABILITÉ – Processus
    Dans une réponse limitée à 3 000 caractères, décrivez en détail les processus et les procédures d’utilisation de votre technologie. Votre réponse doit inclure l’empreinte opérationnelle (espace requis pour la solution et ses processus connexes), les étapes à suivre par une personne pour mettre en place et utiliser la solution, le cycle de production alimentaire, la manipulation des aliments, les procédures de nettoyage et de rangement, ainsi que le temps estimé nécessaire à l’équipage pour faire fonctionner la solution.
    Veuillez également fournir une évaluation (en fonction des normes de l’industrie et/ou de recherches existantes) de la convivialité et de l’acceptabilité estimées des processus de votre technologie pour l’équipage.
  • ACCEPTABILITÉ – Produits alimentaires
    Veuillez fournir une évaluation (en fonction des normes de l’industrie et/ou de recherches existantes) de la conformité probable des produits issus de votre technologie aux critères d’acceptabilité (maximum 3 000 caractères). Concentrez-vous sur l’apparence, l’arôme, l’appétibilité, la saveur et la texture du produit alimentaire. Fournissez des descriptions aussi détaillées que possible dans votre réponse.
    Évaluez l’acceptabilité éventuelle de vos produits alimentaires sur une échelle hédonique de 9 points et fournissez une description.
    L’échelle hédonique est une méthode quantitative reconnue dans l’ensemble de l’industrie de la science des aliments comme moyen de déterminer l’acceptabilité. Vous trouverez de plus amples renseignements sur les méthodes de détermination de l’acceptabilité des aliments dans des références telles que Meilgaard, Morten C., B. Thomas Carr et Gail Vance Civille. Sensory evaluation techniques, CRC press, 2006.
  • Autres commentaires – facultatif
    Cette zone de texte supplémentaire, d’une longueur maximale de 1 000 caractères, vous permet de fournir toute autre information sur l’acceptabilité et l’appétibilité que vous souhaitez soumettre au comité de sélection.
Q2.4.2. SÉCURITÉ

La sécurité globale du processus de production alimentaire et des produits alimentaires est une priorité absolue pour ce défi.

REMARQUE : Aucun agent pathogène ne peut être présent dans la technologie de production alimentaire ou ses extrants. Les Équipes doivent tenir compte de cet aspect dans leurs conceptions pour la Phase 1. Les conceptions qui ne tiennent pas compte des agents pathogènes échoueront dans la catégorie Sécurité.

  • Sécurité du processus de production alimentaire
    • Cibles : Sécurité de l’environnement et des processus :
      • Éviter l’utilisation ou la production de composés ou de matériaux dangereux (p. ex., microbes, dégagements gazeux, composants toxiques)
      • Éviter les risques associés au nettoyage de la technologie avant ou après son utilisation
      • Éviter les risques physiques, chimiques ou biologiques associés au matériel ou au processus
      • Mettre en place des stratégies d’atténuation claires pour gérer les risques susmentionnés
    • Sécurité des aliments produits
      • Cible : Sécurité de la consommation : Les aliments produits peuvent être consommés en toute sécurité par l’humain, de manière répétée, selon la définition de la norme NASA-STD-3001 (voir la section Documents de référence)
  • SÉCURITÉ – Processus
    Votre réponse devra décrire, en 3 000 caractères, la sécurité du processus de production alimentaire au moyen de votre technologie. Le processus de production alimentaire comprend la sécurité des procédures de manipulation ou de transformation des aliments et la sécurité de l’environnement. Veuillez inclure toutes les procédures de salubrité alimentaire qui doivent être suivies. Dans votre réponse, vous devez démontrer votre compréhension des risques et l’existence d’éventuelles mesures d’atténuation.
  • SÉCURITÉ – Produits alimentaires  
    Dans une réponse de 3 000 caractères, décrivez l’innocuité des aliments produits (extrants), y compris dans le cas d’une consommation de manière répétée par l’humain.
  • Autres commentaires – facultatif
    Cette zone de texte supplémentaire, d’une longueur maximale de 1 000 caractères, vous permet de fournir toute information supplémentaire sur la sécurité du processus de production alimentaire au moyen de votre technologie.
Q2.4.3. RESSOURCES – INTRANTS ET EXTRANTS
  • Intrants et extrants liés à la technologie et quantité d’aliments nutritifs produits par rapport à la quantité d’intrants et à la quantité de déchets produits
    • Cibles :
      • Quantité maximale de produits alimentaires par rapport à la quantité d’intrants du système
      • Quantité maximale de produits alimentaires par rapport à la quantité de déchets produits
  • Valeur nutritionnelle potentielle des aliments produits
    • Cibles :
      • Quantité maximale de macronutriments fournie, sur la base d’un pourcentage des besoins alimentaires complets d’un membre d’équipage
      • Quantité maximale de micronutriments fournie, sur la base d’un pourcentage des besoins alimentaires complets d’un membre d’équipage
      • Variété maximale de nutriments fournis

Dans votre réponse, vous devrez décrire les besoins en matière de ressources du processus de production alimentaire (intrants) et de tous les extrants. Vous devrez également inclure les quantités estimées de chaque intrant et extrant, ainsi que la qualité nutritionnelle du produit alimentaire.

  • INTRANTS liés à la technologie
    Dans une réponse limitée à 3 000 caractères, indiquez les intrants nécessaires pour faire fonctionner votre technologie de production alimentaire.
    Parmi les intrants, notons les suivants : Les matières premières, l’énergie, l’eau ou d’autres matériaux qui entrent dans le système.
  • EXTRANTS liés à la technologie
    Dans une réponse limitée à 3 000 caractères, indiquez les extrants générés par votre technologie de production alimentaire.
    Parmi les extrants, notons les suivants : Produits alimentaires, déchets, chaleur (latente et sensible) et autres produits utilisables ou inutilisables sortant du système, y compris les flux liquides et gazeux (p. ex., la vapeur d’eau, les composés organiques et inorganiques de faibles poids moléculaires, l’eau et les huiles).
  • Dans une limite de 1 500 caractères, décrivez comment la technologie de production alimentaire permet d’obtenir la plus grande quantité de produits alimentaires par rapport à la quantité d’intrants et à la quantité de déchets produits.
  • Veuillez décrire en 3 000 caractères la qualité nutritionnelle des produits alimentaires issus de votre technologie. Vous devrez fournir le potentiel nutritionnel des aliments produits avec votre technologie. Utilisez des valeurs basées sur des renseignements bibliographiques raisonnables auxquelles vous pouvez vous reporter. Par exemple, selon la définition de la norme NASA-STD-3001 (voir la section Documents de référence).
  • Autres commentaires – facultatif
    Cette zone de texte supplémentaire, d’une longueur maximale de 1 000 caractères, vous permet de fournir toute information supplémentaire sur les intrants et extrants de ressources liées à l’utilisation de la technologie de production alimentaire.
Q2.4.4. FIABILITÉ / STABILITÉ
  • Fiabilité de la technologie de production alimentaire
    • Cible : Taux de perte de fonctionnalité ou de perte de production alimentaire inférieur à 10 % pour une mission de trois ans
  • Stabilité des intrants utilisés et des produits alimentaires.
    • Cible : Durée de conservation la plus longue possible des intrants et des produits alimentaires. Ils doivent rester sûrs, sans perte significative de la valeur nutritionnelle ou de la qualité dans les conditions ambiantes.
  • FIABILITÉ – Processus
    Veuillez fournir une description de la fiabilité de votre technologie dans une limite de 3 000 caractères, qui peut comprendre une estimation de la durée de vie opérationnelle de votre technologie (c’est-à-dire, combien de temps la solution est-elle conçue pour durer?) et le pourcentage de perte de fonctionnalité sur trois ans. Votre réponse doit également donner un aperçu du processus et des procédures d’entretien, y compris le calendrier d’entretien, l’entretien ou le remplacement des composants ainsi que toutes les pièces de rechange essentielles qui seraient nécessaires pour la durée de la mission.
  • STABILITÉ  
    Veuillez fournir une description de 1 500 caractères de la stabilité des intrants utilisés et des produits alimentaires. Votre description doit comprendre une rationalisation du temps estimé pendant lequel les intrants et les extrants pourront être utilisés ou consommés (c’est-à-dire leur durée de conservation).
  • Autres commentaires – facultatif
    Cette zone de texte supplémentaire, d’une longueur maximale de 1 000 caractères, vous permet de fournir toute autre information sur la fiabilité et la stabilité que vous souhaitez soumettre au comité de sélection.

Q2.5. POTENTIEL TERRESTRE

En 3 000 caractères, décrivez votre vision du potentiel de votre technologie de production alimentaire pour améliorer la production alimentaire sur Terre. Fournissez un scénario concret dans lequel votre technologie est au service de la collectivité au sein de laquelle elle serait implémentée.

Q2.6. Documents d’accompagnement

Q2.6.1. Joignez toute représentation visuelle de la technologie de production alimentaire, qui peut comprendre des modèles, des schémas ou des dessins.

Vous êtes tenu de soumettre une ou plusieurs représentations visuelles de la technologie que vous proposez. Vous devez soumettre ces représentations visuelles dans un document en format PDF, de cinq (5) pages maximum au format lettre (216 mm × 279 mm [8,5 po × 11 po]).

Q.2.6.2. Facultatif : Joindre toutes les données ou tous les calculs préliminaires qui soutiennent la conception et le fonctionnement de la technologie de production alimentaire.

Vous pouvez soumettre un document en format PDF, de deux (2) pages maximum au format lettre (216 mm × 279 mm [8,5 po × 11 po]), comprenant les données ou les calculs préliminaires.

Q3. Animation de la conception

Vous devez soumettre une animation de la conception de cinq (5) minutes (durée maximale) démontrant une simulation de votre technologie de production alimentaire en fonctionnement. Cette animation doit comprendre des éléments clés, tels que : la configuration, toute intervention du point de vue de l’utilisateur, les différents intrants et extrants ainsi que le processus d’arrêt et de nettoyage. Il est recommandé de sauvegarder l’animation sur une plateforme qui prend en charge les fichiers vidéo (p. ex., YouTube, Google Drive) et de fournir un lien vers la vidéo dans votre soumission.

Q4. Propriété intellectuelle :

Veuillez fournir tous les renseignements pertinents et expliquer les droits de propriété intellectuelle de la solution proposée. Vous pouvez également démontrer les droits ou l’autorisation d’utiliser la propriété intellectuelle de toute technologie existante ou standard dans le cadre du Défi.

5. Information à l’intention des demi-finalistes (si vous êtes sélectionné comme gagnant de la Phase 1)

Remise des prix

L’ASC remettra les prix, en signant des accords de subvention avec les récipiendaires éligibles gagnants dans les 60 jours civils suivant l’annonce du ou des gagnants, comme il a été recommandé par le comité de sélection et déterminé par l’ASC. Toutes les modalités de paiement du prix seront précisées dans l’accord de subvention.

Étant donné que les prix du Défi d’Impact Canada sont financés par des subventions et des contributions, le pouvoir de libérer des fonds appartient à l’administrateur général d’un ministère ou d’une agence fédérale ou à son délégué. Par conséquent, les comités de sélection font des recommandations sur les personnes qui devraient recevoir un financement, et l’équipe de planification du Défi agit comme intermédiaire pour faire approuver ces recommandations, dans ce cas-ci par la présidente de l’ASC, et libérer les fonds.

Les individus et les groupes d’individus gagnants comprennent que l'ASC ne peut verser les prix qu'à un Bénéficiaire Admissible. Si un Candidat admissible gagnant n'est pas un Bénéficiaire Admissible, il devra établir une entité juridique canadienne (telle qu'une société ou une organisation à but non lucratif) capable de conclure des accords exécutoires au Canada, tel qu’indiqué à la Section 3 (Qui peut postuler ? Détails sur l’admissibilité) de ce guide. L'ASC exigera au minimum du Bénéficiaire Admissible les mêmes informations et le même consentement que ceux soumis par le Candidat dans le cadre de la candidature déposée pour la phase 1. Ces informations et ce consentement doivent être fournis sur demande et à la satisfaction de l'ASC. L’ASC peut demander des informations supplémentaires selon le cas.

Accord de subvention

Afin de recevoir le montant du prix à chaque phase, chaque demi-finaliste, finaliste et gagnant devra conclure un accord de subvention avec l’ASC.

Avant de conclure l’accord de subvention, tous les participants sélectionnés devront se soumettre à un processus de diligence raisonnable afin de confirmer qu’ils répondent à toutes les conditions requises pour recevoir une subvention dans le cadre du Défi de l’alimentation dans l’espace lointain. Ce processus peut comprendre l’étude des preuves documentaires établissant que le Candidat constitue une personne morale canadienne capable de conclure des accords juridiquement contraignants. L'accord devra être signé par le représentant dûment autorisé de l'organisation.

Organisations au Québec

Une organisation située au Québec et dont les opérations sont financées en tout ou en partie par la province de Québec peut être assujettie à la Loi sur le ministère du Conseil exécutif, R.S.Q., chapitre M-30.

Les articles 3.11 et 3.12 de la Loi stipulent que certaines entités/organisations qui répondent à la définition d'organisme municipal, d'organisme scolaire ou d'organisme public au sens de la Loi doivent obtenir l'autorisation du Secrétariat du Québec aux affaires canadiennes (SQRC), comme le prescrit la Loi, préalablement à la conclusion de toute entente avec le gouvernement du Canada, ses ministères ou agences, ou avec tout organisme public fédéral.

Par conséquent, toute entité tombant sous l'application de la Loi doit obtenir une telle autorisation, et ce, préalablement à la conclusion d'une entente avec le gouvernement du Canada.

Les candidats du Québec devront remplir, signer et fournir le Formulaire de pièces justificatives M-30, avant de signer l’accord de subvention (le cas échéant).

Phases ultérieures

Des renseignements supplémentaires concernant les Phases 2 et 3 seront respectivement communiqués aux demi-finalistes et finalistes, avant le lancement de chaque nouvelle phase.

6. Conditions générales

Les Candidats du Défi acceptent ce qui suit lorsqu’ils soumettent leur candidature :

  • Les Candidats acceptent de se conformer à toutes les lois applicables.
  • Les Candidats doivent être en mesure de démontrer qu’ils détiennent toute propriété intellectuelle (PI) utilisée dans le cadre du Défi, ou qu’ils possèdent une autorisation d’utilisation à cet égard, et de fournir les autorisations nécessaires à l’ASC aux fins de l’administration du présent Défi.
  • Les Candidats garantissent que tous les renseignements fournis dans le formulaire de candidature au Défi pour cette solution sont, à leur connaissance, complets, véridiques et exacts.
  • L’ASC a le pouvoir d’annuler le présent Défi ou une partie de celui-ci en tout temps.
  • Le cas échéant, l’ASC peut faire appel à des services de traduction pour les candidatures, aux fins d’évaluation.

Protection des renseignements personnels

Utilisation et divulgation des renseignements

Les renseignements personnels et/ou commerciaux contenus, accompagnant et/ou soumis à l'appui de cette candidature sont recueillis en vertu des pouvoirs conférés par la Loi sur l’Agence spatiale canadienne et, en s'inscrivant au Défi, les Candidats acceptent que ces informations soient utilisées par l'ASC ou communiquées à des tiers, y compris d'autres ministères, les membres du jury et la National Aeronautics and Space Administration (NASA) et leurs représentants autorisés respectifs, pour:

  • Examiner et évaluer l’admissibilité du Candidat et de la solution aux termes du programme applicable de l’ASC;
  • Vérifier l’exactitude des renseignements fournis dans le Formulaire de candidature et les documents supplémentaires ou y étant annexés;
  • Évaluer l’efficacité du modèle du Défi par rapport à la poursuite des priorités ministérielles;
  • Évaluer dans quelle mesure l’initiative a contribué aux objectifs du programme de l’ASC.

En déposant sa candidature, le Candidat consent à ce que les renseignements fournis puissent également être utilisés aux fins suivantes : vous contacter si des renseignements supplémentaires sont nécessaires; valider vos justificatifs d’identité; faciliter le paiement de la subvention si votre candidature est retenue; administrer le programme; effectuer des évaluations, produire des rapports et mener des analyses statistiques.

Les renseignements recueillis dans le Formulaire de candidature du Défi de l’alimentation dans l'espace lointain seront stockés et protégés dans la banque de renseignements personnels de l'ASC (ASC PPU 045). Les renseignements personnels seront traités et divulgués conformément à la Loi sur la protection des renseignements personnels. Vous avez le droit d’accéder à vos renseignements personnels détenus par l’ASC, et de demander qu’ils soient corrigés en communiquant avec le directeur de l’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels de l’ASC, à l’adresse suivante : asc.aiprp-atip.csa@canada.ca.

Les renseignements commerciaux ne seront divulgués qu’en conformité avec les dispositions de la Loi sur l’accès à l’information.

Des renseignements sur la Loi sur la protection des renseignements personnels et la Loi sur l’accès à l’information, se trouvent sur le site Web http://laws-lois.justice.gc.ca. Pour en savoir plus sur ces lois, veuillez communiquer avec le directeur de l’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels à l’adresse suivante : asc.aiprp-atip.csa@canada.ca

Autorisation de reproduction

L’ASC peut communiquer, reproduire et distribuer une partie ou la totalité des documents fournis dans ou avec le présent Formulaire de candidature, au sein de l’ASC ou aux tiers autorisés, y compris à d’autres ministères et à la NASA, aux fins compatibles avec la réception, l’évaluation et le traitement subséquent de la candidature.

Propriété intellectuelle

Nonobstant toute disposition contraire dans le Guide du Candidat, l’ASC et le Bureau du Conseil Privé ne revendiquent aucun droit de propriété intellectuelle (PI) sur la candidature.

Dans la mesure où les Candidats et les Bénéficiaires détiennent la PI résultant de leur participation au Défi, les Candidats et les Bénéficiaires conviennent de négocier de bonne foi avec l’ASC pour l’octroi d’une licence non exclusive, non transférable et irrévocable leur permettant de pratiquer ou de faire pratiquer pour le gouvernement du Canada ou en son nom, la propriété intellectuelle dans le monde entier, moyennant une compensation raisonnable, si l’ASC choisit d’obtenir une telle licence.

En déposant leur candidature, en plus de fournir les consentements et autorisations contenus dans le formulaire de candidature, les Candidats :

  • Acceptent et certifient que le Candidat détient les droits de propriété intellectuelle ou est autorisé à les utiliser en rapport avec son projet et le contenu présenté dans sa candidature;
  • Conviennent que l’ASC peut, en tout temps, exiger que le Candidat, Bénéficiaire, ses actionnaires ou membres, s’il y a lieu, lui fournissent tout document original ou tout renseignement supplémentaire aux fins de la vérification de la candidature ou de tout autre renseignement soumis ou assertion faite dans le cadre du Défi.

Retard, annulation ou résiliation

Les Candidats reconnaissent que, dans certaines circonstances, le Défi doive être retardé indéfiniment ou annulé. Un tel retard ou une telle annulation, et/ou la résiliation du Défi, seront à l’entière discrétion de l’ASC. Les Candidats acceptent tout risque de dommage ou de perte dû à ce retard, à cette annulation et/ou à cette résiliation.

Coûts et dépenses

Les Candidats ne sont pas tenus de faire un achat ou de payer des frais pour participer au Défi ou gagner. Les Candidats sont entièrement responsables de toutes les dépenses encourues dans le cadre de leur participation au Défi, y compris, mais sans s'y limiter, toutes les dépenses liées à la soumission de leur candidature, à l'élaboration ou à l'essai de solutions, de fournitures et de matériaux, comme pour le prototypage, la propriété intellectuelle, le transport de personnes ou de matériel, et toute assurance.

De même, les participants resteront entièrement responsables de toutes les dépenses engagées et des ressources dépensées dans le cadre de la préparation de leurs propositions, de leur présence et de leur participation aux essais pour les phases 2 et 3, selon le cas.

Renonciation, responsabilité et indemnisation

Les Candidats acceptent de dégager et de décharger l’ASC, les membres du comité de sélection, les autres ministères ou organismes fédéraux de toute responsabilité pour les réclamations, pertes, dommages ou dépenses découlant de leur projet et/ou de leur participation au Défi, ainsi qu’en cas de lésions corporelles ou de décès, de perte ou de dommages matériels, ou de dommages prétendument causés par le candidat, ses actionnaires, membres, administrateurs, dirigeants, employés, entrepreneurs ou bénévoles, selon le cas, lors de la réalisation de son projet ou au cours de sa participation au Défi.

L’ASC, les membres du comité de sélection et les autres ministères et organismes fédéraux ne sauront être tenus responsables envers le candidat, ses actionnaires, membres, administrateurs, dirigeants, employés, entrepreneurs ou bénévoles, selon le cas, concernant toute réclamation, poursuite, demande ou action intentée par un tiers.

Les Candidats acceptent que l’ASC puisse, à tout moment et à sa seule discrétion, rejeter toute demande qui ne serait pas conforme au Guide du Candidat, qui tenterait de postuler au Défi de quelque manière ou par quelque moyen que ce soit autre que ceux décrits dans le Guide du Candidat, qui tenterait de perturber le Défi ou de contourner le contenu du Guide du Candidat.

Les Candidats acceptent que l’ASC et les membres du comité de sélection ne peuvent être tenus responsables de toute demande rejetée, perdue, retardée, illisible, endommagée ou non livrable ou de tout retard ou problème dans l'envoi, le traitement, la réception ou l'examen des candidatures.

Archives

Il convient de noter que des documents originaux peuvent être exigés par l’ASC à tout moment pendant le Défi, afin d'évaluer la candidature et de vérifier les documents soumis. Les Candidats sont tenus de conserver, pendant toute la durée du Défi, tous les documents originaux relatifs à leur participation au Défi. Le fait de ne pas fournir ces documents originaux ou de ne pas les envoyer dans le délai imparti entraînera le rejet de la demande.

Communication

En déposant une candidature, les Candidats et les Bénéficiaires Admissibles consentent à ce que l'ASC et Impact Canada publient des photographies, des vidéos ou des légendes contenant leur nom ou leur image ou ceux de leurs représentants. Ils acceptent que cela puisse inclure la publication électronique via l'Internet, les médias sociaux ou l'Intranet, ainsi que la publication dans des documents imprimés et des vidéos, ou la présentation lors d'événements publics. Ils acceptent également de ne pas percevoir de droits ou de redevances en relation avec l'utilisation de leur nom ou de leur image ou de ceux de leurs représentants.

Entités juridiques constituées pendant le Défi

Si une nouvelle entité juridique est constituée pendant le Défi aux fins de l'éligibilité des bénéficiaires décrite dans la section 3 ci-dessus, et sauf si le contexte suggère le contraire, le(s) Candidat(s) inclue(nt) le(s) Bénéficiaire(s) Admissible(s) aux fins de cette section (6. Conditions générales).

L’ASC n'est pas responsable de tout litige entre les individus d'un groupe d'individus qui ont postulé pour le Défi, concernant la distribution parmi ce groupe du prix ou de parties de celui-ci. Tout manquement du Bénéficiaire Admissible à partager ou à effectuer des paiements de quelque nature que ce soit à des individus ou à un groupe d'individus qui ont postulé est de la responsabilité du Bénéficiaire Admissible et non de l’ASC. L’ASC peut, à tout moment et à sa seule discrétion, rejeter toute candidature ou demander le remboursement de tout paiement si un tel litige survient.

Droit applicable

Le Défi, y compris le Guide du Candidat, est régi par les lois de la province du Québec et les lois fédérales applicables.

7. Langues officielles

Le français et l’anglais sont les langues officielles du Canada. Le gouvernement du Canada est résolu à favoriser la vitalité et l’épanouissement des communautés francophones et anglophones en situation minoritaire au Canada ainsi qu’à promouvoir la reconnaissance intégrale de l’usage des deux langues officielles dans la société canadienne. Les Candidats peuvent poser leur candidature et demander à ce que l’on communique avec eux et les serve dans la langue officielle de leur choix.

8. Personne-ressource

Pour toute question ou précision concernant le Défi de l’alimentation dans l’espace lointain, veuillez contacter l'équipe de l'Agence spatiale canadienne : ASC.DefiAEL-DSFChallenge.CSA@canada.ca. Nous vous répondrons dans les cinq jours ouvrables.

Il incombe aux candidats d'obtenir des précisions sur les exigences contenues dans le présent document, si nécessaire, avant de soumettre leur candidature. À tout moment, les candidats sont invités à faire part à l'ASC de leurs commentaires ou suggestions concernant l'initiative ou le processus.

Des mises à jour seront fournies sur le site web d'Impact Canada, notamment les dernières nouvelles concernant le Défi et la foire aux questions (FAQ).

Les candidats sont encouragés à nous suivre sur les médias sociaux pour connaître les derniers développements.

Annexe A : Définitions

Définition des collaborateurs et des administrateurs du Défi

Agence spatiale canadienne (ASC) : Agence fédérale responsable de gérer toutes les activités civiles canadiennes liées à l’espace. L’ASC est chargée de faire progresser les connaissances sur l’espace au moyen de la science et de faire profiter de ses découvertes à la population canadienne et à l’humanité.

Bureau du Conseil Privé (BCP) : Appuie le premier ministre du Canada et le Cabinet. Dirigé par le greffier du BCP, le ministère aide le gouvernement canadien à réaliser sa vision, ses objectifs et ses décisions avec rapidité et efficacité.

Impact Canada : Ce programme fait partie du BCP et est un effort pangouvernemental qui aidera les ministères à accélérer l’adoption d’approches de financement novatrices pour produire des résultats significatifs pour les Canadiens. Les prix et défis, le financement fondé sur le succès et les sciences du comportement sont ses principaux secteurs d’activité.

National Aeronautics and Space Administration (NASA) : Agence indépendante du gouvernement fédéral américain responsable du programme spatial civil, ainsi que de la recherche aéronautique et spatiale.

Définition des termes

Bénéficiaire : Bénéficiaire Admissible qui a reçu un prix.

Bénéficiaire(s) Admissible(s) : Est un Candidat éligible à recevoir des prix tel que décrit dans la Section 3 du Guide du Candidat. Si au moment de la candidature, le Candidat admissible n'est pas un Bénéficiaire Admissible, le Bénéficiaire Admissible sera l'entité juridique décrite dans la Section 3 et telle qu'identifiée par le contact principal (tel qu'il apparaît dans le Formulaire de candidature) pour l'ASC.

Candidat(s) : Tel que défini dans la Section 3 du Guide du Candidat.

Comité de sélection : Comité formé de professionnels et d’experts en la matière issus du gouvernement, du monde universitaire et de l’industrie, qui évaluera et notera toutes les soumissions.

Concept des opérations : Document décrivant les opérations d’un système proposé du point de vue de l’utilisateur, tout au long d’un cycle de production complet, y compris le nettoyage et toute activité nécessaire pour préparer le cycle de production suivant.

Démonstration en cuisine : Un niveau de développement technologique à peu près équivalent au niveau de maturité technologique (NMT) 4.

Équipe : Un individu ou un groupe d'individus, identifié comme une équipe ou des membres de l'équipe dans la Section 1 du Formulaire de candidature soumis.

Formulaire d'enregistrement de l’intérêt : Formulaire décrit à la section 4.1 du Guide du Candidat.

Formulaire de candidature : Formulaire décrit à la Section 4.2 du Guide du Candidat.

Guide du Candidat : Règles du Défi, y compris toutes les modalités et conditions contenues dans le présent document et tout nouveau document publié pour les Phases 2 et 3 du Défi. Le Guide du Candidat s'applique à tous les Candidats et Bénéficiaires Admissibles.

Niveau de maturité technologique (NMT) : Une méthode d’estimation de la maturité des technologies. L’utilisation des NMT permet des discussions cohérentes et uniformes sur la maturité technologique entre les différents types de technologie. Veuillez consulter l’Annexe B pour obtenir de plus amples détails.

Phase : Une étape du Défi représentant un jalon clé dans le développement des technologies de production alimentaire pour nourrir les équipages des missions d’exploration spatiale de longue durée. Ce Défi comportera jusqu’à trois Phases.

Annexe B : Documents de référence

Remarque : Une liste de référence plus complète (y compris les traductions le cas échéant) sur le Défi de l’alimentation dans l’espace lointain sera fournie sur le site web d’Impact.

Niveau de maturité technologique (NMT) selon NASA (en anglais seulement) https://www.nasa.gov/directorates/heo/scan/engineering/technology/txt_accordion1.html  
https://www.nasa.gov/sites/default/files/trl.png

Niveau de maturité technologique (NMT) selon Innovation Canada
https://www.ic.gc.ca/eic/site/080.nsf/fra/00002.html

NASA STD-3001: NASA Spaceflight Human-System Standard; volume 2 Human Factors, Habitability, and Environmental Health (en anglais seulement)
https://www.nasa.gov/hhp/standards

Sur l’échelle hédonique (en anglais seulement)
Meilgaard, Morten C., B. Thomas Carr, and Gail Vance Civille. Sensory evaluation techniques. CRC press, 2006.

Les utilisateurs doivent savoir que les renseignements offerts par des sites autres que ceux du Gouvernement du Canada et de l'Agence spatiale canadienne qui ne sont pas assujettis à la Loi sur les langues officielles et auxquels l'Agence spatiale canadienne offre des liens, peuvent n'être disponibles que dans la ou les langues utilisées par les sites en question.