Société canadienne d'hypothèques et de logement

Cycle 3 : Défi d’offre de logement - Accès Nord

Retour aux défis
challenge banner

Ouvert

Accès Nord : Solutions d’approvisionnement pour le logement dans les régions nordiques et éloignées

 


Qu’est-ce que le cycle Accès Nord?

Le cycle Accès Nord vise à trouver des solutions qui réduisent le temps, les coûts et les risques pour accéder aux ressources requises afin de construire des logements et de maintenir une offre de logements adéquate dans les régions nordiques et éloignées.

En raison de l’inefficacité des chaînes d’approvisionnement, le logement dans les régions nordiques et éloignées risque de se détériorer rapidement et la création de logements neufs est grandement limitée.

Dans les régions nordiques et éloignées, la chaîne d’approvisionnement fait face à divers facteurs qui rendent difficile l’accès aux matériaux et aux ressources. Les effets de la chaîne d’approvisionnement sur l’offre de logements varient considérablement et comprennent les suivants :

  • Les chantiers situés dans des régions éloignées qui reçoivent les mauvais matériaux ou des matériaux endommagés ne peuvent pas les retourner ni en commander des nouveaux tout en respectant les délais et les budgets. De plus, l’utilisation de matériaux inadéquats réduit la qualité des logements;
  • Le risque d’évènements imprévus est élevé pour les ensembles créés dans les régions nordiques et éloignées. Par conséquent, les promoteurs doivent disposer de fonds pour éventualités élevés, ce qui entraîne un coût élevé au pied carré;
  • Les collectivités isolées qui nécessitent des services de navette aérienne doivent composer avec le nombre limité d’avions capables de desservir les régions ayant de courtes pistes d’atterrissage en gravier. Cette situation limite la quantité de matériaux et d’équipement pour la construction;
  • La période de transport par route de glace est de plus en plus courte en raison des changements climatiques; le transport maritime est également à la merci de la courte saison;
  • La planification et les dépenses doivent avoir lieu bien avant l’étape de la construction.

Définition de « nordiques »

Les régions nordiques comprennent : le Yukon, les Territoires du Nord-Ouest, le Nunavut, l’Inuit Nunangat (Nunavik, Nunatsiavut, région désignée des Inuvialuit), les régions du nord de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba, de l’Ontario, du Québec et de Terre-Neuve-et-Labrador.

Ce cycle inclura toutes les communautés qui se considèrent comme nordiques ou éloignées en fonction de différentes définitions.

Un large éventail de solutions visant à rendre l’accès aux ressources et aux matériaux dans les régions nordiques et éloignées plus efficace et abordable sont pertinentes à ce cycle, notamment :

  • des solutions pour le transport et la logistique visant à améliorer l’accès aux ressources et aux matériaux de construction;
  • des solutions pour accroître l’accessibilité aux communautés disposant de navette aérienne;
  • des solutions pour améliorer la faisabilité de l’adaptation au climat et de techniques adaptées à la culture;
  • des solutions locales et axées sur la collectivité qui réduisent la dépendance à l’égard de la chaîne d’approvisionnement;
  • des solutions technologiques pour améliorer et accroître les infrastructures existantes;
  • des approches novatrices pour la manutention, l’expédition et le stockage des matériaux;
  • des méthodes de rechange pour le financement de l’aménagement des terrains et la construction;
  • des solutions locales et axées sur la collectivité qui réduisent la dépendance à l’égard de la chaîne d’approvisionnement.

Nous utilisons le terme « adéquate » pour décrire l’offre de logements afin de souligner l’offre limitée de logements dont disposent les régions nordiques et éloignées depuis des générations, ce qui inclut un manque de logements de grande qualité, abordables et adaptés à la culture et au climat. Chaque communauté nordique et éloignée a des critères uniques pour définir ce qui constitue une offre de logements adéquate, ce qui peut inclure :

  • la région géographique, y compris le climat et l’environnement;
  • les préférences et les besoins des gens en matière de logement;
  • les considérations culturelles et communautaires;
  • l’abordabilité, la rentabilité et le financement du logement;
  • la qualité du logement, c.-à-d. sur le plan des matériaux, de l’architecture et de la structure;
  • l’efficacité énergétique, la durabilité, l’adaptation au changement climatique ou l’atténuation de ses effets, les incidences environnementales, y compris la perturbation du pergélisol;
  • l’infrastructure requise pour soutenir le logement;
  • d’autres critères.

Remarque : Le Défi d’offre de logement cible les obstacles à l’offre de logement et à l’abordabilité qui existent au niveau du système, afin de permettre la construction d’un plus grand nombre de logements à l’avenir. L’objectif du Défi n’est pas de financer directement la construction de logements.


Objectifs

Le cycle Accès Nord a trois objectifs que toutes les solutions proposées doivent atteindre :

  • Réduire le temps, les coûts et les risques liés à l’accès aux matériaux requis pour le logement dans les communautés éloignées;
  • Démontrer l’impact sur la construction ou le maintien d’une offre appropriée de logements;
  • Fournir un avantage direct aux régions nordiques et éloignées.

Apprenez-en plus sur les autres possibilités du Défi d’offre de logement.


Préparez votre soumission :


  • 1. Inscrivez-vous pour recevoir des mises à jour

  • 2.Partagez cette page

    Partagez cette page

Reconnaître le soutien de


Challenge details

Dates importantes

  • Lancement : 23 février 2022
  • Présentations initiales : 23 juin 2022, 14h (HNE)
  • Présélection : Septembre 2022
  • Présentations finales pour l’étape 2 : Septembre 2023
  • Annonce des solutions financées : Novembre 2023

Affectation du financement

  • Étape 1 – Financement pour l’élaboration de prototypes : Les équipes présélectionnées recevront chacune jusqu’à 250 000 $
  • Étape 2 – Financement pour la mise en œuvre : Les demandeurs dont les solutions ont été sélectionnées se partageront une enveloppe de 75 millions de dollars

Qui peut participer?

Le demandeur principal doit être une personne morale dûment constituée dont l’existence est valable au Canada, par exemple :

  • professionnels de la chaîne d’approvisionnement;
  • organismes à but lucratif et sans but lucratif (c.-à-d. entreprises, associations, centres de recherche);
  • gouvernements, organisations et groupes autochtones;
  • établissements d’enseignement postsecondaire canadiens;
  • gouvernements (provinciaux, territoriaux, autochtones, municipaux, locaux et régionaux);
  • équipes composées de divers participants.

* Tous les participants doivent être affiliés à une organisation légalement constituée.